BFM Business

Vente de yearling: les futurs étalons star à Deauville

Un yearling dans le "ring" devant des enchérisseurs passionnés de sports équestres à Deauville.

Un yearling dans le "ring" devant des enchérisseurs passionnés de sports équestres à Deauville. - -

La vente d'août de pouliches et poulains haut de gamme, organisée par Arqana, commence ce samedi 17 août et durera trois jours. Cette année, l'agence a décidé de mieux segmenter son offre.

La vente de Yearlings commence ce samedi 17 août à Deauville, au cœur du week-end du Prix Morny. Organisée par Arqana, première agence de vente aux enchères de chevaux de course en France et deuxième acteur en Europe, elle va durer trois jours, jusqu'à lundi 19 août.

A l'occasion de ce rendez-vous des passionnés du monde équestre, seuls 376 sujets destinés à devenir de grands champions de l’histoire des courses vont être présentés à la vente. C'est moins que les 471 de l'année 2012. Mais cette année-là, seuls 66% des poulains avaient trouvé preneur, contre 75% l'année précédente.

Une vente à valeur d'Argus

Comme l'explique Eric Hoyeau, président d'Arqana, sur BFM Business, le prix moyen "d'évacuation d'hôtes" (prix de vente, ndlr) est d'environ 100.000 euros. En comparaison, les coûts de production moyens du futur étalon sont de 70.000 euros. "L'important pour nous est d'obtenir un bon pourcentage de chevaux vendus à un prix qui couvre l'investissement", souligne-t-il. "C'est ce qui permettra de faire vivre l'industrie de production".

Pour cette édition 2013, Arqana a donc décidé de mieux s'adapter au marché. Remarquant que les ventes restaient denses sur "la partie très sélectionnée", l'agence a cherché à "segmenter davantage son offre" et à présenter "le maximum de poulain au bon moment dans un calendrier international qui lui-même est chargé", continue Eric Hoyeau.

Ces ventes d'août, celles des Yearling, "sont notre porte-drapeau", précise-t-il. Un évènement d'importance pour la filiale d'Artcurial. Car l'évènement a "valeur d'argus", assure l'expert d'Arqana: "il donne le tempo du marché pour tous les autres poulains et pouliches haut de gamme qui seront vendus plus tard".

Nina Godart