BFM Business

Universal Music: Vincent Bolloré remercie Pascal Nègre

Pascal Nègre va être remplacé par Olivier Nusse.

Pascal Nègre va être remplacé par Olivier Nusse. - Valery Hache - AFP

Pascal Nègre était aux commandes d'Universal Music France depuis 1998. Il est remplacé par l'un de ses bras droits, Olivier Nusse.

Du changement à la tête d'Universal Music France. Pascal Nègre est remplacé par Olivier Nusse. L’annonce a été officialisée par un communiqué du label de musique, filiale du groupe Vivendi. Le communiqué salue le travail accompli par Pascal Nègre, mais ne fournit aucune explication à son départ.

Pascal Nègre, âgé de 54 ans, autodidacte, avait rejoint en 1990 Polygram, qui avait été racheté en 1998 par Universal Music. Il était président d’Universal Music France depuis 1998, puis devenu vice-président d’Universal Music International. Il était aussi président de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP), qui regroupe les majors. Son contrat était arrivé à expiration fin décembre, comme l'a révélé le Nouvel Obs.

Vincent Bolloré s'attaque à Universal Music

Olivier Nusse était l'un de ses bras droits. Il était le directeur général pour la France de Mercury et Decca Records (classique et jazz), deux labels appartenant à Universal Music qui gèrent Stromae, Thomas Dutronc, Kendji Girac, Zazie, Louane, Calogero, Ibrahim Maalouf… Le nouveau patron travaille à Universal Music France depuis plus de 20 ans.

Fin juillet, Vivendi avait annoncé avoir prolongé jusqu’en 2020 le contrat de Lucian Graingé, PDG d’Universal Music Group depuis 2011.

C'est la première fois que Vincent Bolloré remercie un dirigeant d'Universal Music. Jusqu'à présent, le président du conseil de surveillance de Vivendi avait procédé à de nombreux changements chez Vivendi et sa filiale Canal Plus.

Universal Music France emploie 650 salariés et réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 300 millions d'euros.

J. H. et D. L.