BFM Business

Un guide de Cannes à l'usage des fumeurs de cannabis

En Californie, l'usage thérapeutique du cannabis en autorisé

En Californie, l'usage thérapeutique du cannabis en autorisé - Hollywood Reporter

La presse hollywoodienne explique aux producteurs venus de Californie où trouver drogues et somnifères durant le festival.

Chaque année, la presse d'Hollywood débarque à Cannes et publie des éditions locales durant le festival. Au menu: moult conseils pratiques pour les professionnels de la profession débarquant de Californie. 

Drogue, sexe et cinéma

Il y a deux ans, The Hollywood Reporter avait mené une longue enquête sur la prostitution durant le festival. Cette année, la bible de Hollywood fait encore mieux, avec un article expliquant où trouver du cannabis à Cannes.

Les citoyens de Californie, où le cannabis est autorisé à des fins thérapeutiques, sont prévenus d'emblée: "en France, la marijuana est illégale, même si les policiers ne sont pas vraiment à l'affut". L'article cite un vétéran du festival qui assure: "on sait que les policiers ne vont pas aux soirées, et n'en font pas une affaire importante." Un autre ajoute que beaucoup de dealers descendent exprès de Paris pour l'occasion...

L'article se veut utile: il donne des conseils pratiques pour aller chercher sa dose, comme de laisser son badge du festival à l'hôtel, ou de ne pas prendre d'importantes sommes d'argent. Il précise même quelques lieux où l'on peut se procurer une "barrette" (en français dans le texte) d'origine marocaine de 10 grammes pour 25 euros. 

Sous le manteau

Toujours au service de son lecteur, The Hollywood Reporter donne dans un autre article quelques conseils pratiques pour se remettre du décalage horaire. L'un est de boire jusqu'à ce que la fatigue vienne. L'autre est d'utiliser des somnifères. Interviewée, une styliste du nom de Elisabeth Stewart assure même: "il y un somnifère, le Donormyl, qui est vendu sous le manteau en France. Il est incroyable, et j'en ramène pour tout le monde".

Jamal Henni, à Cannes