BFM Business

Un Français à la tête de Quiksilver

Pierre Agnes a débuté sa carrière chez Quiksilver il y a 27 ans.

Pierre Agnes a débuté sa carrière chez Quiksilver il y a 27 ans. - Iroz Gaizka - AFP

Pierre Agnes a été nommé directeur général du groupe qui compte notamment les marques Quiksilver et Roxy, très prisées des surfeurs.

27 ans après son arrivée chez Quiksilver, Pierre Agnes va prendre les rênes de l'entreprise. Le Français a en effet été nommé directeur général du groupe d'habillement américain Quiksilver Inc. (marques Quiksilver, Roxy et DC), comme l'a annoncé vendredi le groupe coté à la Bourse de New York et très prisé des surfeurs.

"Pierre Agnes est promu directeur général du groupe et rejoint le Conseil d'Administration, succédant ainsi à Andy Mooney, qui quitte la société", précise le communiqué diffusé par Quiksilver Europe, dont le siège est au Pays basque français, à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).

"Le Conseil d'administration a une grande confiance dans les capacités et les compétences de Pierre à diriger la société. Son objectif principal sera d'améliorer l'exécution et l'efficacité opérationnelle et d'identifier les opportunités de croissance, en particulier dans le réseau américain des détaillants", déclare dans le communiqué Bob McKnight, cofondateur de Quiksilver, élu président du Conseil d'administration à la suite de cette réorganisation.

Objectif: aider Quiksilver à se relever

Pierre Agnes, 50 ans, a débuté il y a 27 ans sa carrière chez Quiksilver dont il dirigeait le design pour ses marques depuis novembre 2014, tout en restant basé au siège européen du Pays basque. Il expliquait à l'époque que cela permettait de localiser en France une grande partie des métiers stratégiques du groupe américain de vêtements de sport de glisse, qui peine toujours à se relever après sa désastreuse opération d'achat-revente des skis Rossignol (2005 puis 2008).

Quiksilver avait été durement secouée en juin 2014 à Wall Street, le titre chutant en une seule journée de plus de 40%, principalement en raison de l'érosion de ses ventes en Amérique du Nord et en Europe.

Y.D. avec AFP