BFM Business

Tour Eiffel: les travaux de sécurisation lancés en septembre

Le plan de réorganisation de la Tour Eiffel va s'étaler sur 15 ans pour un montant de 300 millions d'euros

Le plan de réorganisation de la Tour Eiffel va s'étaler sur 15 ans pour un montant de 300 millions d'euros - Ludovic Marin - AFP

Le célèbre monument parisien sera notamment entouré de parois de verre anti-balles et de grilles. Ce chantier devrait s'accompagner d'une hausse des tarifs d'entrée.

Les travaux du nouveau dispositif de sécurisation de la tour Eiffel, avec paroi de verre et nouveaux accès, commenceront en septembre, top départ d'un vaste plan de réorganisation de l'accueil des visiteurs dans le monument emblème de Paris, a annoncé mardi la mairie de Paris.

Les travaux de ce nouveau dispositif, qui devraient s'achever en mai 2018, prévoient notamment d'entourer la tour et son parvis, sur un périmètre élargi aux jardins, de grilles et d'une paroi de verre anti-balles, un projet déjà annoncé en mars.

Ce vaste plan de réorganisation, qui était présenté devant la presse par Jean-François Martins, adjoint au tourisme de la maire de Paris Anne Hidalgo, et le président de la SETE (Société d'exploitation de la tour Eiffel), Bernard Gaudillère, sera soumis au vote du Conseil de Paris en septembre.

Hausse de tarifs en vue

Il va s'étaler, sans fermeture du site, sur la période 2017-2032, la plupart des objectifs devant être atteints avant 2024 pour les jeux Olympiques s'ils reviennent à Paris. Il est doté de 300 millions d'euros, dont la moitié consacrée au seul entretien de ce monument patrimonial classé aux monuments historiques et à l'Unesco.

Il s'accompagne au 1er janvier 2018 d'une augmentation des tarifs d'entrée, actuellement de 17 euros. Un prix restant "en dessous" de la moyenne des monuments de ce type (Empire State Building, tours Petronas, etc.) à 25 euros, a assuré Jean-François Martins. Mais les tarifs spéciaux ne changent pas.

Le plan s'articule autour de plusieurs grands axes. La sécurisation du monument, qui bénéficie déjà d'une présence policière permanente et d'un dispositif de contrôle depuis juillet 2016, va être ainsi renforcée par un dispositif de murs de verre et métal plus esthétique. L'accès, avec plusieurs points de contrôle, se fera par les jardins rénovés, et le périmètre des caméras de surveillance déjà présentes, sera élargi.

80% des billets vendus sur Internet d'ici à 2020

Pour améliorer la qualité de la visite, 80% de billets horodatés seront vendus d'ici à 2020 sur internet (23% aujourd'hui), réduisant "drastiquement" les files d'attente.

La réflexion sur un "projet léger" de bâtiment d'accueil se poursuit pour une réalisation entre 2021 et 2023. "A ce stade, aucun projet en sous-sol, avec galerie commerciale, n'a été retenu", a indiqué Jean-François Martins, évoquant un début de polémique sur des esquisses.

Seront également lancés l'amélioration de la signalisation à partir des trois stations de métro environnantes, des visites numériques ou de grands chantiers d'entretien et maintenance (peinture, lumière) entre 2019 et 2030.

Pour "renforcer sa dimension iconique", la tour Eiffel sera davantage associée aux grands événements parisiens, candidature aux jeux Olympiques, Nuit blanche, etc.

La tour Eiffel, inaugurée lors de l'Exposition universelle de 1889, est le monument payant le plus visité au monde, avec de six à sept millions de visiteurs par an.

J.M. avec AFP