BFM Business

The Hobbit, une bénédiction pour la Nouvelle-Zélande

The Hobbit, la suite du Seigneur des anneaux, est sorti en salle ce mercredi 12 décembre.

The Hobbit, la suite du Seigneur des anneaux, est sorti en salle ce mercredi 12 décembre. - -

Les paysages de Nouvelle-Zélande peuplent encore une fois les décors de The Hobbit, la suite du Seigneur des anneaux. Ce qui arrange bien les affaires du pays.

C'est devenu la base arrière d'Hollywood. Longtemps connue principalement pour ses élevages de moutons, l'évolution de la Nouvelle-Zélande s'est faite sur le seul nom de Peter Jackson et de sa trilogie du Seigneur des anneaux. Dans la foulée de ce carton à 3 milliards de dollars, s'est développé sur place tout un écosystème qui a séduit Hollywood. Les studios d'effets spéciaux et de post-production Weta, spécialisés dans les costumes et les monstres en tous genres sont devenus des références. Avatar, The Avengers, ou encore le Tintin de Spielberg : tous ont préféré la Nouvelle Zélande à la Californie.

L'industrie du cinéma est devenue tellement importante que le pays n'a pas hésité à changer la loi pour accorder de nouvelles déductions fiscales lorsque Warner a menacé de ne plus filmer The Hobbit sur place. Car en plus de l'industrie du cinéma, les films nourrissent celle du tourisme. La Nouvelle Zélande est devenue une destination à la mode, où des hordes de curieux se pressent pour voir "en vrai" la "Terre du milieu", imaginée il y a plus de 60 ans par Tolkien, le père du Seigneur des anneaux.

Anthony Morel