BFM Business

Starwood préfère le chinois Anbang à l'américain Marriott

Starwood est notamment propriétaire de l’hôtel St Regis de New York, photographié ici en 2014.

Starwood est notamment propriétaire de l’hôtel St Regis de New York, photographié ici en 2014. - AFP-Jamie-McCarthy

"Suite à la contre-offre menée par Anbang, Starwood est prêt à rompre l'accord de fusion qui le lie à Marriott International, quitte à lui verser 400 millions de dollars d'indemnités."

En novembre, c’était une affaire entendue pour Marriott: il allait racheter son concurrent Starwood Hotels et contrôler 5.500 hôtels. C’était sans compter sur la contre-offre du groupe d’assurances chinois Anbang.

Alors que Marriott avait prévu de débourser 12,2 milliards de dollars, Anbang et ses deux partenaires ont proposé 13,2 milliards de dollars en numéraire. Plus précisément, le groupe hôtelier chinois associé ) la société de capital investissement JC Flowers et au fonds chinois Primavera Capital - offrent 78 dollars par action, soit 7 dollars de plus que Marriott.

10 jours pour surenchérir

Du coup, la chaîne hôtelière Starwood a annoncé ce vendredi 18 mars vouloir rompre l'accord de fusion la liant à sa compatriote Marriott International. Détenteur d’hôtels comme le St Regis, le W, le Westin, Le Meridien ou encore Le Sheraton, Starwood donne jusqu'au 28 mars à Marriott (Ritz Carlton, Renaissance, JW Marriott ou Gaylord) pour surenchérir. En attendant de voir si Marriott fait ce choix, le cours de Starwood a progressé de 5,05% à 80,25 dollars dans les premiers échanges ce vendredi, les investisseurs semblant espérer une guerre des enchères.

Cette volte-face de la part de Starwood n'est pas conséquence financière. Si Marriott ne surenchérit pas, Starwood devra alors lui verser 400 millions de dollars. Des indemnités de rupture prévues dans l'accord conclu entre les deux groupes en novembre.

Le plus gros rachat chinois aux Etats-Unis?

Si c’est finalement l’offre portée par Anbang qui l’emporte, cela constituerait la plus grosse acquisition d'une société américaine par un groupe chinois, dépassant de loin l'acquisition par des investisseurs chinois du groupe agroalimentaire Smithfield Foods en 2013 pour 7 milliards de dollars.

En parallèle, le groupe chinois finalise le rachat de la chaîne d'hôtels de luxe américaine Strategic Hotels and Resorts pour 6,5 milliards de dollars au fonds Blackstone, a indiqué lundi à l'AFP une source proche du dossier. La concurrence avec le groupe Marriott n'est pas près de s'arrêter.

A.R. avec AFP