BFM Business

Renault va-t-il se retirer de la Formule 1?

Renault a essuyé de vives critiques sur son moteur lors du premier Grand prix de la saison.

Renault a essuyé de vives critiques sur son moteur lors du premier Grand prix de la saison. - Mohd Rasfan - AFP

Après de vives critiques sur son moteur, le constructeur a laissé entendre qu'il pourrait se retirer des circuits, à quelques heures du Grand prix de Malaisie ce dimanche. Autre option envisagée: le rachat de l'écurie Toro Rosso.

Visiblement vexé par les critiques formulées à l'encontre de son moteur, notamment après le premier Grand prix de la saison, Renault songe à se retirer. "Je peux confirmer que nous étudions un grand nombre d'options, y compris une sortie de la Formule 1", a ainsi déclaré Cyril Abiteboul, le directeur de Renault Sport F1, des essais de vendredi pour le Grand Prix de Malaisie.

"Honnêtement, si la Formule 1 est si mauvaise pour la réputation de Renault, si nous voyons que nous continuons à lutter avec la formule actuelle, si le sport ne rapporte pas en valeur ce que cela coûte à Renault (...)" "Nous pensons que nous sommes un acteur crédible dans ce sport mais nous devons penser à ce que nous pourrions faire de plus", a-t-il ajouté. "Mais pour le moment, l'accent reste mis sur le moteur".

Un rachat de Toro Rosso serait "une opportunité fantastique" 

Deux semaines auparavant, le responsable technique de Red Bull, Adrian Newey, avait vivement critiqué le moteur Renault. Le constructeur fournit ses moteurs à l'écurie Red Bull, quatre fois championne du monde avec le pilote allemand Sebastian Vettel, ainsi qu'à la deuxième écurie du groupe autrichien, Toro Rosso. Deux autres écuries, Caterham et Lotus, ont abandonné les moteurs Renault au profit de ceux de Mercedes, l'écurie championne en titre.

Franz Tost, le directeur de Toro Rosso assis aux côtés de Cyril Abiteboul, a quant à lui réagi aux rumeurs d'un rachat de son écurie par Renault en parlant d'"opportunité fantastique". "L'écurie veut se hisser à l'avenir dans le top 5 du championnat des constructeurs et être détenue par un constructeur automobile serait exactement le pas en avant dont a besoin l'équipe", a-t-il déclaré.

Y.D. avec Reuters