BFM Business

Qui est ALP, le très rentable producteur de Dropped?

ALP est aussi le producteur de 'Koh Lanta', dont le tournage avait été endeuillé de deux décès il y a deux ans

ALP est aussi le producteur de 'Koh Lanta', dont le tournage avait été endeuillé de deux décès il y a deux ans - TF1

Le producteur de Dropped, propriété de la famille italienne de Agostini, s'est spécialisé dans l'adaptation de formats étrangers de télé-réalité, comme Koh Lanta.

Le sort s'acharne-t-il sur Adventure Line Productions (ALP)? Il y a quasiment deux ans jour pour jour, le tournage de Koh Lanta était endeuillé par la mort d'un candidat, puis le suicide du médecin de l'émission. Et la nuit dernière, c'est au tour de Dropped, autre production d'ALP pour TF1, d'être frappé par le deuil.

Créé en 1972 sous le nom de Télé-Union, ALP est une des plus anciennes sociétés de production françaises, à l'origine de jeux comme La chasse aux trésors, La course autour du monde, et surtout Fort Boyard, tous créés par son fondateur Jacques Antoine.

Propriétaires successifs

Elle a connu plusieurs propriétaires successifs: en 2000, elle a été rachetée -avec le reste du groupe Expand- par Canal Plus. En 2004, elle est revendue au fonds britannique Bridgepoint. Enfin, en 2007, elle est rachetée par Zodiak, appartenant au groupe familial italien de Agostini (4 milliards d'euros de chiffre d'affaires).

Depuis lors, ALP a délaissé la création de programmes originaux pour se consacrer à l'adaptation de formats étrangers, comme Popstars, Koh Lanta (adaptation de Survivor), ou Belle toute nue (adapté de How to look good naked). Et bien sûr Dropped, créé par Zodiak pour la chaîne de télévision suédoise TV4, qui l'a diffusé début 2014. "L'épisode final de la première saison a engrangé 33% d'audience sur TV4, qui a commandé une seconde saison", clamait fièrement son producteur. Le concept a été vendu à une troisième chaîne, la norvégienne TV2.

Plus marginalement, ALP produit aussi quelques fictions (Foudre, Cut...), et une émission d'actualité comme le 28 minutes d'Arte.

ALP espérait que Koh Lanta n'ait pas d'impact

En tous cas, ce positionnement est extrêmement rentable, dégageant près de 10% de marge nette (cf. ci-dessous). Une rentabilité est notamment due à l'utilisation massive d'intermittents, comme dans la plupart des sociétés de production audiovisuelles. En effet, ALP emploie seulement 31 permanents, et surtout 94 intermittents en équivalent temps plein.

Dans ces résultats, Koh Lanta était sans doute le premier contributeur. En effet, ALP avait livré jusqu'à 23 épisodes par an: 14 classiques plus 9 all stars en 2012. Avec un épisode estimé à 600.000 euros, cela représenterait près de 14 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Lorsque le drame intervient sur le tournage de Koh Lanta, ALP espère initialement que l'impact financier sera minime: "ALP reste confiant sur sa capacité à maintenir son niveau d'affaires au vu des accords et relations existants", indiquent les comptes 2012.

En réalité, TF1 a suspendu Koh Lanta durant un an. Résultat: le chiffre d'affaires d'ALP chute de 14 millions d'euros en 2013. Quant au résultat, il a aussi plongé à cause d'une charge exceptionnelle de 1,4 million d'euros. Les comptes ne précisent pas l'origine de cette charge, mais elle pourrait aussi être dûe à l'accident Koh Lanta

Les résultats d'ALP (en millions d'euros)

Chiffre d'affaires
2008: 21,4 2009: 23,6 2010: 25,2 2011: 28,8 2012: 36,5 2013: 22,7

Résultat net
2008: +2,3 2009: +2,7 2010: +2,5 2011: +1,7 2012: +2,5 2013: -0,1

Dividendes au titre de
2009: 3 2010: 2,5 2011: 2,7 2012: 2,5 2013: 0,94

Source: comptes sociaux

Jamal Henni