BFM Business

Quand Cauet accuse Benjamin Castaldi de plagiat

Cauet vient de racheter sa propre société de production

Cauet vient de racheter sa propre société de production - AFP Thomas Samson

SÉRIE D'ÉTÉ: LES STARS DANS LE PRÉTOIRE. Sébastien Cauet prétend que Mes parents vont t'adorer, émission de caméra cachée produite par Benjamin Castaldi pour NRJ 12, est un plagiat d'un concept de son cru...

Nous sommes en 2008. Sébastien Cauet cherche à vendre sa société de production Be Aware. Des négociations avancées ont lieu avec Banijay, le groupe de Stéphane Courbit. Si avancées que le site web de Banijay indique que la société de Cauet fait partie du groupe. Qu'une holding d'acquisition est créée. Et qu'un cadre de Banijay, Jean-Baptiste Jouy, est envoyé chez Cauet, où il dispose d'un bureau durant plusieurs mois. Mais, pour des raisons inconnues, le rachat capote au printemps 2009.

Peu après, en septembre 2009, NRJ 12 diffuse une émission de télé-réalité baptisée Mes parents vont t'adorer. Le concept repose sur un canular filmé en caméra cachée: lors d'un repas, un(e) anonyme présente à ses parents son prétendu(e) fiancé(e), qui s'avère être une star...

Le plus gros mensonge de ma vie

Cauet trouve que ce concept rappelle furieusement un autre concept sur lequel il avait lui-même travaillé l'hiver précédent: un jeu baptisé Le plus gros mensonge de ma vie. On y voit un anonyme piéger ses proches avec quatre canulars, l'un d'eux étant qu'il est fiancé avec une star. A la fin, il gagne 15.000 euros si personne ne découvre la supercherie. 

Cauet est d'autant plus mécontent que Mes parents vont t'adorer est produit par JES Prod, filiale commune de Benjamin Castaldi et Banijay, qui a nommé à sa tête... Jean-Baptiste Jouy. Or ce dernier, lors de sa mission chez Cauet, avait participé à plusieurs réunions d'élaboration du Plus gros mensonge de ma vie, puis à la présentation du programmes aux différentes chaînes, et avait reçu le document de présentation du programme...

300.000 euros de dommages

Furieux, Cauet attaque alors JES Prod devant le tribunal de commerce pour "parasitisme" et "concurrence déloyale", affirmant n'avoir pu vendre son concept à cause de ce concept rival. Il réclame l'interdiction de Mes parents vont t'adorer, et 300.000 euros de dommages.

Las! Le tribunal juge que le canular familial est "un genre banal et répandu", et que les deux concepts ont des "différences considérables qui excluent tout risque de confusion", notamment l'un propose une somme à gagner, tandis que l'autre est une caméra cachée. 

Cauet s'inspire d'une émission britannique

Mais Cauet ne lâche pas l'affaire, et fait appel. Les juges d'appel admettent que les deux concepts "ont des points communs". Et aussi que "la prudence, plus que la loyauté, auraient dû inviter Jean-Baptiste Jouy à s'abstenir de participer aux réunions" chez Cauet. 

Mais, ajoute la cour, le concept de Cauet ne présente pas de "scénario véritablement nouveau", et "présente des ressemblances importantes" avec des émissions étrangères. Par exemple, Indovine che viene a cena, caméra cachée italienne diffusée en 2002, où lors d'un repas, un jeune homme présente à ses parents sa prétendue fiancée, qui s'avère être une star... Où encore, Million pound hoax, une télé-réalité britannique diffusée à partir de 2005 sur Sky, où un quidam fait croire à ses proches qu'il a gagné au loto... Ce dernier concept avait été transmis à Be Aware par Jean-Baptiste Jouy. Et son slogan, "it's the biggest lie you ever told", a "manifestement directement inspiré" le titre de l'émission de Cauet, soulignent les juges. 

Conclusion des juges: "l'agissement déloyal de JES Prod n'est pas établi, car rien ne permet de dire que l'équipe de JES Prod a connu le projet" de Cauet.

Lâcher l'affaire 

Cauet lâchera l'affaire après ce verdict. Aucune chaîne n'achètera son concept. Il vendra finalement sa société Be Aware à Newen en 2009 pour 12 millions d'euros, avant d'en reprendre possession fin 2015, juste avant le rachat de Newen par TF1.

De son côté, Mes parents vont t'adorer durera deux saisons sur NRJ 12. Selon Benjamin Castaldi, le concept a été vendu aux Pays-Bas, en Italie, en Roumanie, en Australie, et à la chaîne américaine Fox, qui finalement ne le diffusera pas... L'animateur a ensuite divorcé de Banijay, qui fermera JES Prod en 2011. 

Mais, en télévision, les fâcheries sont rarement éternelles. La saison dernière, Sébastien Cauet comme Benjamain Castaldi étaient tous deux chroniqueurs dans Touche pas à mon poste, une émission produite par H2O Productions, qui appartient au groupe Banijay...

Interrogés, Banijay et la porte-parole de Sébastien Cauet n'ont pas répondu, tandis que Benjamin Castaldi répond: "C'est une histoire ancienne. Et ce type de litige est courant dans la profession". 

Retrouvez les autres épisodes de la série ici.

Les résultats de Be Aware (en millions d'euros, en 2015)

Be Aware Groupe SAS Chiffre d'affaires: 1,49 (-14%) Résultat net: +0,04 (-87%)

Be Aware Radio SAS (filiale à 100% de Be Aware Groupe)
Chiffre d'affaires: 1,27 Résultat net: +0,11

Be Aware Tivi SAS (filiale à 100% de Be Aware Groupe)
Chiffre d'affaires: 1,78 Résultat net: -0,36

Source: comptes sociaux

Jamal Henni et Simon Tenenbaum