BFM Business

Pourquoi les ventes de ce livre explosent depuis l'élection de Trump

Classé numéro 1 des ventes sur Amazon aux Etats-Unis, 1984 de George Orwell a fait un bond spectaculaire depuis quelques jours.

Classé numéro 1 des ventes sur Amazon aux Etats-Unis, 1984 de George Orwell a fait un bond spectaculaire depuis quelques jours. - Getty

"1984", l'ouvrage de science-fiction écrit en 1949 par George Orwell est en tête des ventes sur Amazon et son éditeur va devoir en ré-imprimer 75.000 cette semaine.

Donald Trump est-il le nouveau Big Brother? Ce personnage de fiction du livre 1984  écrit par George Orwell peu avant sa mort est un autocrate, objet d'un culte de la personnalité et qui exerce un contrôle total sur la population de son pays Océania au moyen d'une propagande niant la réalité. Une fiction que beaucoup d'Américains comparent à la situation politique actuelle dans leur pays.

Les ventes du livre 1984 flambent depuis quelques jours sur Amazon. Le roman d'anticipation écrit en 1949 grimpe depuis quelques jours dans le Top des ouvrages les plus achetés sur le site américain. Absent du top 10 la semaine dernière, il est apparu en 6ème place lundi avant de grimper sur la 2ème marche mardi. Et il est désormais premier ce mercredi 25 janvier.

Les "faits alternatifs" ont fait bondir 1984?

Pour éviter les ruptures de stocks, la maison d'édition Penguin est même en train d'en éditer de nouveaux. "Nous allons en éditer 75.000 cette semaine, explique un porte-parole de la maison d'édition au site de CNN. C'est assez substantiel comme ré-impression et bien supérieur à nos ré-impressions habituelles de 1984." L'ouvrage est un classique de la littérature scolaire, il est donc régulièrement réédité. Selon Nielsen BookScan, les ventes avaient déjà progressé depuis l'élection de Trump en novembre. 47.000 exemplaires ont été vendus aux Etats-Unis depuis deux mois contre 36.000 sur la même période un an plus tôt.

Mais la tendance a visiblement pris de l'ampleur depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump le 20 janvier dernier. Les deux événements sont-ils réellement liés? Une chose est sûre, le terme "orwellien" a beaucoup été utilisé ces derniers jours dans les médias pour qualifier les propos de la conseillère de Donald Trump Kellyanne Conway qui a parlé de "faits alternatifs" au sujet de la foule moins importante le jour de l'investiture du nouveau président que lorsqu'Obama avait pris ses fonctions.

Le "Ministère de la vérité" qui délivre des mensonges

De nombreux commentateurs ont ainsi fait référence au roman 1984. Le livre dépeint un monde où le pouvoir exerce un contrôle et une surveillance totale de la population, notamment via le "Ministère de la vérité" qui délivre des mensonges.

Le livre avait déjà enregistré un pic de vente en 2013 selon CNN au moment de l'affaire Edward Snowden, du nom cet ex-informaticien de la NSA qui avait révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse aux Etats-Unis. Et 1984 n'est pas la seule dystopie (l'inverse d'une utopie) à prospérer durant cette période de "crise" politique. Deux autres ouvrages d'anticipation sont classés dans le top 10 d'Amazon. il s'agit de Cela ne peut arriver ici de Sinclair Lewis et Le Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco