BFM Business

Pourquoi les chaînes TV ont bien fait de miser sur les séries françaises

Cette année, les séries françaises se sont largement imposées dans le paysage audiovisuel français raflant plus d'un tiers des meilleures audiences de l'année. Au détriment des séries américaines.

Sauf improbable surprise, le top 100 des meilleures audiences de 2016 ne changera pas d'ici la fin de l'année. Et ce palmarès détonne un peu par rapport aux années précédentes. Ainsi M6 décroche pour la première fois la première place grâce à la diffusion de la finale de l'Euro. TF1 reste néanmoins largement leader avec 90 programmes dans le Top 100 et ce grâce à une réorientation stratégique dont la chaîne tire profit. 2016 est en effet marquée par un phénomène nouveau: les séries françaises arrivent désormais loin devant les séries américaines. Celles-ci ont même quasiment disparu cette année du top 100 des meilleures audiences.

Seuls deux épisodes de "Person of Interest" figurent dans ce palmarès. Et encore, en bas du classement. L'an dernier, les séries étrangères avaient pourtant à elles seules décroché 36 places dans le top 100. Elles représentaient même les trois quart de ce palmarès annuel au moment de l'âge d'or du "Mentalist", de "Dr House" et des "Experts". Désormais ce sont les séries françaises qui font fureur. Elles s'octroient 38 places dans le top 100, soit cinq de plus qu'en 2015.

TF1 a indéniablement eu raison de parier sur "Le secret d'Elise", "Sam", "la vengeance aux yeux clairs", "Section de recherches"... C'était l'un des grands paris de la chaîne: réduire sa dépendance aux séries américaines, qui correspondent de moins en moins au goût du public français et qui souffrent de la concurrence du piratage. Et monter en gamme avec des séries françaises capables de fédérer un large public et de générer de nouveaux revenus, grâce à l'export.

Simon Tenenbaum