BFM Business

Patrick Drahi cherche un modèle économique pour sa chaîne i24news

La chaîne d'informations i24news veut atteindre l'équilibre dans 4 ans.

La chaîne d'informations i24news veut atteindre l'équilibre dans 4 ans. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le principal actionnaire de Numericable finance une chaîne d'information émettant depuis Jaffa, i24news, lancée en juillet 2013. Son objectif est de se faire rémunérer par les distributeurs, et d'accueillir de la publicité.

Mercredi 12 mars, la presse s'était précipitée à une conférence de presse organisée par Numericable en espérant apercevoir son principal actionnaire, Patrick Drahi.

Las! Le milliardaire très discret n'était pas là, laissant le PDG de Numericable Eric Denoyer affronter la presse déchaînée. Celui-ci meubla comme il pu, refusa de répondre aux questions sur le rachat de SFR, puis mis fin aux questions des journalistes de manière abrupte en prétextant: "on n'a plus le temps!"

Mais, mercredi soir, les journalistes purent enfin apercevoir Patrick Drahi à la soirée organisée par i24news, la chaîne d'information israélienne qu'il a lancée en juillet 2013 à partir de la défunte Guysen TV.

Equilibre au bout de 4 ans

Quelques politiques (NKM, Xavier Bertrand, Julien Dray...) et une poignée d'animateurs (Michel Drucker, Guillaume Durand...) avaient fait le déplacement.

Objectif de la soirée: trouver des recettes pour la chaîne. En effet, celle-ci est jusqu'à présent offerte gratuitement à ses distributeurs, comme les câblo-opérateurs (Numericable), les bouquets satellite (CanalSat, Canal Overseas) et les fournisseurs d'accès (SFR, Free, Bouygues Telecom). "Notre objectif est de nous faire rémunérer par nos distributeurs, et d'accueillir de la publicité. Nos recettes devront couvrir nos coûts au bout de 4 ans", explique le PDG de la chaîne, Frank Melloul, qui fut le conseiller presse de Dominique de Villepin à l'Intérieur puis à Matignon, puis directeur de la stratégie de France 24, avant de briguer -en vain- une investiture UMP pour les législatives de 2012.

Aujourd'hui, le budget de la chaîne est de 50 millions de dollars, qui finance la rédaction de 150 journalistes, les coûts de diffusion sur satellite, etc.

Diffusion en Israël en 2014

Mercredi, Frank Melloul a annoncé être en discussion avec des câblo-opérateurs américains pour être diffusée aux Etats-Unis.

Reste un paradoxe: la chaîne, qui émet en français, arabe et anglais, n'est pas diffusée sur le câble en Israël. "Nous espérons l'être en 2014", indique Frank Melloul.

Explication: le réseau câblé israélien, baptisé Hot, appartient aussi à... Patrick Drahi, qui possède la double nationalité française et israélienne. Or, selon les règles anti-trust locales, la diffusion sur Hot de chaînes ayant le même propriétaire est limitée. "Nous sommes en train de discuter avec l'anti-trust du sujet. Selon les textes, ces restrictions ne s'appliquent qu'aux chaînes israëliennes. Or nous posons un cas inédit, car, si nous émettons depuis Israël, nous sommes une société de droit luxembourgeois", explique Frank Meloul.

Précisément, i24news est édité par Newslux SARL. Son capital se répartit entre deux sociétés luxembourgeoises. D'une part, FM Consult SARL (15% du capital), qui appartient à Frank Melloul. D'autre part, Altice IV SA (85% du capital), société de Patrick Drahi détenue par la société panaméenne Jenville SA.

Jamal Henni