BFM Business

Paris Aéroport vend en ligne des billets d'avion et des nuits d'hôtels

Paris Aéroport enrichit son offre de services réservables sur internet pour les passagers avec les billets d'avion, les nuits d'hôtel et la location de voiture.

Paris Aéroport enrichit son offre de services réservables sur internet pour les passagers avec les billets d'avion, les nuits d'hôtel et la location de voiture. - Eric Piermont-AFP

Après l'hôtelier Accor, le gestionnaire des aéroports parisiens se met à son tour à vendre des billets d'avion mais aussi des nuits d'hôtels et de la location de voiture. Le tout en partenariat avec la start-up française MisterFly.

Avec le numérique, les frontières entre les métiers s'estompent. Paris Aéroport (Groupe ADP) propose sur son site internet (parisaeroport.fr) non seulement de rechercher un vol sur des différentes plates-formes mais de réserver un billet auprès de toutes les compagnies aériennes.

Pour ce faire, le gestionnaire des aéroports parisiens s'est associé avec la start-up française MisterFly, spécialiste des billets d'avion à prix économiques sur Internet. Cette alliance lui ouvre également la possibilité de proposer aux internautes de réserver des nuits d'hôtel ou une location de voiture.

Ce partenariat est de même nature que celui que vient de nouer le groupe hôtelier Accor avec cette même start-up. Dans les deux cas, il s'agit de renforcer la relation commerciale avec un internaute plus susceptible que la moyenne de voyager souvent. Le site parisaeroport.fr est particulièrement consulté pour les horaires des vols en temps réel.

La consultation du site sur mobile a cru de 40% en 2016

Sur son site, Paris Aéroport offrait déjà la possibilité de réserver une place de parking mais ce service ne faisait que renforcer son rôle de plateforme de passage. En proposant des séjours, la plateforme aéroportuaire entre de plain pied dans l'univers du voyage en ligne en profitant de l'audience de son site internet qui accueille plus de 1 million de visiteurs uniques. La consultation du site sur les appareils mobiles augmente sensiblement chaque année et a dépassé en 2016, les 40% (+ 7 points).

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco