BFM Business

OPA: Club Med reporte son assemblée générale

Le conglomérat chinois propose 24,60 euros par action ce qui valorise le Club MEd à 939 millions d'euros.

Le conglomérat chinois propose 24,60 euros par action ce qui valorise le Club MEd à 939 millions d'euros. - Stéphane Sakutin - AFP

Ce 19 décembre, Fosun et ses alliés ont annoncé relever leur offre à 24,60 euros par action. L'AMF donne jusqu'au 7 janvier pour le dépôt d'une éventuelle surenchère. Club Med décide de reporter son AG du 12 janvier.

Fosun et son partenaire brésilien ont choisi le dernier jour fixé par l'AMF pour surenchérir sur le Club Med. Ce vendredi 19 décembre, ils ont annoncé proposer 24 euros par action et 25,98 euros par obligation Océane. Cette offre valorise Club Med à 939 millions d'euros.

Cette proposition n'est pas une surprise puisque le groupe chinois avait fait part de son intention, le 10 décembre, de ne pas s'en tenir aux
23,50 euros par action qu'ils avaient dernièrement proposé.

L'AMF donne jusqu'au 7 janvier 18 heures pour le dépôt d'une éventuelle surenchère. Devant cette prolongation de l'OPA, Club Med décide de reporter son assemblée générale du 12 janvier. "Le conseil d'administration a décidé de reporter la réunion de l'assemblée ordinaire à une date qu'il fixera ultérieurement en dehors du contexte de la poursuite des surenchères", a indiqué Club Med, dans un communiqué publié quelques heures après le relèvement de l'offre du groupe chinois Fosun et ses alliés.

Une prime de 2,5% par rapport à l'offre de Bonomi

Cette nouvelle surenchère de Fosun vient coiffer celle à 24 euros de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi, faite le 5 décembre, qui portait à 915 millions d'euros la valeur du groupe.

Cette nouvelle proposition représente une prime de 2,5%, souligne le communiqué de Gaillon Invest II, le véhicule financier qui porte l'OPA.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) va désormais revoir le calendrier de l'OPA. Andrea Bonomi et ses alliés pourraient obtenir à leur tour un nouveau délai de réflexion.

Fosun conserve les mêmes partenaires pour sa nouvelle proposition déposée ce jour, mais la structure du montage est "simplifiée": la filiale d'assurances portugaise de Fosun, Fidelidade, intègre en effet directement Gaillon II aux côtés des autres partenaires minoritaires que sont le chinois U-Tour, la société d'investissement française Ardian et le management du Club Méditerranée.

Des développements en Chine et au Brésil à venir

"Cela permet de lever un peu plus de dette qu'auparavant, soit 280 millions au lieu de 230 millions", explique un porte-parole du camp Fosun à l'AFP. 

Le Brésilien Nelson Tanure, qui pilote le conglomérat industriel Docas Investimentos, "a réitéré son intérêt de prendre une participation dans Gaillon II et pourrait monter jusqu'à 20% du capital social" de cette structure, indique le communiqué. Soit au final prendre environ 10% du capital du Club Med.
Cette entrée de M. Tanure se ferait dans une deuxième étape, "après la clôture de l'offre", souligne le communiqué.

Cette nouvelle offre du camp Fosun met l'accent sur des développements en Chine et au Brésil notamment, tout en soulignant que "le groupe continuera d'investir sur la France, premier marché du Club Méditerranée, pour continuer à gagner de nouvelles parts de marché surperformant ses concurrents".

C.C avec agences