BFM Business

Les voyagistes européens reprennent espoir en l'avenir

Les affaires reprennent timidement pour les voyagistes. L'été 2012 a été satisfaisant.

Les affaires reprennent timidement pour les voyagistes. L'été 2012 a été satisfaisant. - -

L'allemand TUI annonce ce 14 août un retour aux bénéfices. Les derniers résultats de Thomas Cook sont aussi moins catastrophiques que les précédents. Les prochains mois s'annoncent donc moins sombres pour l'industrie du voyage européenne.

L'allemand TUI, qui contrôle le voyagiste britannique Tui Travel, est revenu aux bénéfices avec un résultat net consolidé de 9 millions d’euros. Le groupe a notamment bénéficié de retombées positives d'un vaste programme d'économies, qu’il avait dû lancer suite à une année 2011 catastrophique. Le groupe avait accusé 40,5 millions d’euros de pertes.

Le programme de restructuration a touché la filiale française, qui regroupe notamment les tour-opérateurs Nouvelles Frontières et Marmara. 484 postes ont été supprimés sur le territoire.

Un été 2012 satisfaisant

Autre voyagiste à entrevoir la fin du tunnel, Thomas Cook. Ces derniers mois, il s’est livré à une restructuration de ses activités au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Europe de l'ouest. Il a ainsi revendu 20% de sa flotte d’avions et 5 hôtels en Espagne.

Ces efforts semblent porter leurs fruits. Thomas Cook assure qu'il va réduire sa dette abyssale -un milliard d'euros aujourd'hui- et améliorer ses résultats. Sa maison-mère affiche sa confiance pour l'année à venir. Elle espère bien atteindre ses objectifs après un trimestre réussi.

De manière générale, les prochains mois s'annoncent moins sombres pour l'industrie du voyage européenne. Les affaires reprennent, au moins timidement. Après une activité en berne au printemps, l'été, saison cruciale pour les voyagistes, s'est bien passé. Et les réservations sont à la hausse et les ventes de l'hiver ont plutôt bien commencé.

Karine Vergniol et BFMbusiness.com