BFM Business

Les "enquêtes" et des "investissements inconsidérés" plombent les comptes de la Fifa

La Fifa a affiché une perte de 369 millions de dollars en 2016.

La Fifa a affiché une perte de 369 millions de dollars en 2016. - Fabrice Coffrini- AFP

L'organe dirigeant du football mondial, touché par un vaste scandale de corruption en 2015, a affiché 369 millions de dollars de pertes en 2016. Un héritage dont il se serait bien passé.

Habituée à engranger des bénéfices - 338 millions de dollars de 2011 à 2015 - la Fifa tombe de haut. L'organe dirigeant du football mondial a en effet enregistré sur l'année 2016 des pertes record de 369 millions de dollars (environ 347 millions d'euros), a-t-il fait savoir ce vendredi.

Une conséquence, selon l'organisation, de l'adoption d'une nouvelle norme comptable ainsi que des "enquêtes judiciaires en cours et l'amortissement des frais relatifs à certains investissements inconsidérés" de l'ancienne direction. En cause notamment: le "Musée du Football mondial de la Fifa et l'hôtel Ascot", indique le rapport financier annuel de l'institution.

Les réserves fondent

Conséquence: les réserves ont chuté de 1,4 milliard de dollars en 2015 à 1,04 milliard en 2016, et pourraient se réduire à 605 millions de dollars à la fin de l'année 2017.

L'instance affirme toutefois qu'elles "seront pleinement reconstituées au cours du cycle financier 2015-2018" puisqu'il "est prévu que le niveau des réserves atteigne environ 1.655 millions de dollars à la fin dudit cycle", notamment grâce à la tenue de la Coupe du monde 2018.

La Fifa indique par ailleurs que sa "nouvelle norme comptable internationale IFRS 15" lui permettra "de mieux reconnaître ses sources de revenus au cours d'un cycle quadriennal, dont les trois premières années sont historiquement synonymes de dépenses" contrebalancées lors de la quatrième année, lors de laquelle se tiennent les lucratives Coupes du monde.

Y.D. avec AFP