BFM Business

Les audiences de TF1 pénalisées depuis l'arrêt de sa diffusion sur Canal+

Depuis vendredi 2 mars, les abonnés de Canal+ ne reçoivent plus la Une. Les mesures d'audience réalisées depuis l'arrêt de sa diffusion, montrent un net effritement des émissions de TF1 et de ses journaux télévisés.

La mesure de rétorsion prise par Canal + à l'encontre TF1 en ne diffusant pas plus la chaîne à ses abonnés, semble efficace. TF1 lui réclamant environ 20 millions d’euros de droits de diffusion, Canal+ a arrêté de diffuser les chaînes du groupe (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI) sur ses bouquets dans la nuit de jeudi 1er mars à vendredi 2 mars et les audiences de la chaîne commence à s'en ressentir. 

Selon Le Parisien, le journal de 20 Heures de TF1 du premier soir (vendredi) suivant la coupure du signal de la Une aux abonnés de la chaîne cryptée, n'a rassemblé que 4,9 millions de téléspectateurs (22,4 % de part d’audience). Il a été nettement devancé par celui de France 2 et ses 5,8 millions de spectateurs (26,1 %).

Ce serait même le plus mauvais score de la saison pour un vendredi soir, explique le quotidien, car la moyenne se situe autour de 5,4 millions de téléspectateurs. Même motif, même sanction pour le journal de 13 heures du même jour, qui selon Médiamétrie, a enregistré sa plus mauvaise audience de la saison pour une fin de semaine (hors Jeux Olympiques) avec 400.000 téléspectateurs de moins, même si le 13 heures restent en tête.

L'émission The Voice a vu son audience baisser samedi soir

Ce samedi 3 mars, deux jours après que Canal + a décidé d'arrêter la diffusion de la Une, l'effritement des audiences s'est poursuivi, selon Médiamétrie, repris par Télé-loisirs.fr. Le Journal de 20 heures d'Audrey Crespo-Mara était à nouveau devancé par celui de Laurent Delahousse, même si cette avance fut constatée sur la base d'un faible écart (4,864 millions pour TF1 contre 4,904 millions pour la Deux). De même, l'émission-phare de télécrochet du samedi soir, The Voice, a perdu près d'un million de fidèles, avec ses 5,333 millions de téléspectateurs.

Interrogé par Le Parisien, TF1 insiste sur le fait qu’il est "trop tôt" et "difficile de tirer des conclusions à ce stade". Le groupe audiovisuel pointe du doigt un "un contexte de week-end de retour de vacances scolaires". Nul doute que les courbes d'audience des prochains jours seront déterminantes et examinées à la loupe par les dirigeants de la Une.

F.Bergé