BFM Business

Le stade de l'OM devient l'"Orange Vélodrome"

Le stade Vélodrome pourrait bientôt changer de nom.

Le stade Vélodrome pourrait bientôt changer de nom. - Boris Horvat - AFP

"L'enceinte marseillaise portera bientôt les couleurs de l'opérateur français, par le biais d'une opération de naming. "

Une (petite) bouffée d'oxygène va bientôt venir soulager la ville de Marseille. Car le stade Vélodrome, désormais rénové au terme de coûteux travaux, a enfin trouvé un partenaire. Arema, le gestionnaire de l'enceinte, a en effet présenté vendredi un partenariat avec l'opérateur télécom Orange, via une opération de "naming". Le célèbre Vélodrome va ainsi devenir l'"Orange Vélodrome". "Orange, c'est la marque avec qui tout le monde veut se marier", a déclaré le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin.

Si l'Olympique de Marseille, qui n'est que locataire du stade, ne touchera rien, ce n'est pas le cas de la municipalité. Celle-ci débourse chaque année environ 12 millions d'euros (et ce pendant 30 ans) dans le cadre du partenariat public-privé conclu avec Arema. Si l'OM lui verse entre 4 et 7 millions d'euros annuels (en fonction des recettes de billetterie), le reste de la facture est à sa charge.

Une bonne affaire pour Orange? 

Ce naming - le fait d'accoler le nom d'une marque à une enceinte ou à un événement - est donc une aubaine pour la mairie de Marseille... Même si cela ne ressemble pas vraiment à une bonne affaire. Selon Le Progrès, l'opérateur ne verserait en effet "que" 3 millions d'euros par an dans le cadre de ce partenariat, pendant 10 ans.

À des années lumière des 15 millions annuels versés par Emirates au club d'Arsenal (qui est propriétaire de son stade), et bien plus proche du montant dépensé par Allianz à Nice (2 millions d'euros). Mais surtout très loin des ambitions initiales: il y a deux ans, les promoteurs du projet tablaient sur une manne de 7,5 millions d'euros par an. 

Y.D.