BFM Business

Le PSG devient un poids lourd du foot business

Zlatan Ibrahimovic va toucher un salaire net de 14 millions d'euros au PSG.

Zlatan Ibrahimovic va toucher un salaire net de 14 millions d'euros au PSG. - -

Le footballeur suédois Zlatan Ibrahimovic va s’engager officiellement, ce mercredi 18 juillet, avec le Paris Saint-Germain. Il touchera un salaire brut de 16 millions d’euros. Avec cette arrivée, le club parisien confirme qu’il est un acteur majeur du foot business à l’échelle mondiale.

Le Paris Saint-Germain voit les choses en grand pour la saison prochaine. Le recrutement de Zlatan Ibrahimovic en est la preuve. Le Suédois, véritable star planétaire du football, va s’engager, ce mercredi 18 juillet, avec le club parisien. Il va toucher un salaire net de 14 millions d’euros par an, soit plus de 16 millions brut.

Ainsi, l’ancien joueur du Milan AC, deviendra le deuxième joueur de football le mieux payé au monde, juste derrière Samuel Eto'o et ses 20 millions d'euros annuels.

Au total, si on inclut toutes les charges et les indemnités, Zlatan Ibrahimovic pourrait coûter près de 70 millions d'euros par an au club de la capitale. Ce montant atteindrait même 89 millions d’euros avec la nouvelle tranche d’impôt sur le revenu à 75% pour les revenus supérieurs à un million d'euros. L’ardoise pourrait toutefois être moins salée pour le PSG car la mesure -qui sera bien intégrée au projet de loi de finances pour 2013- devrait être accompagnée de mécanismes de lissage pour les revenus exceptionnels.

En outre, Ibrahimovic pourrait bénéficier du régime des impatriés qui permettrait de réduire de moitié la base imposable.

Une masse salariale proche de celle du FC Barcelone

En tout cas, le recrutement du Suédois permet au PSG de faire oublier les fiascos de cet automne et notamment l’échec du transfert de David Beckam. Les stars se bousculent désormais au portillon. Thiago Silva, le capitaine de l’équipe du Brésil, vient lui aussi de s’engager. Il touchera à Paris près de neuf millions d’euros.

La masse salariale de l'équipe type du PSG, représente près de 58 millions d'euros par an, soit quasiment autant que celle du FC Barcelone (65 millions d'euros), le club le plus généreux du monde avec ses joueurs.

Depuis l’arrivée des Qataris au PSG, le budget a plus que doublé. Il atteindra 200 millions d’euros la saison prochaine: c’est dix fois plus qu’un club comme Dijon.

Avec QSI (Qatar Sport Investments), le club a investi près de 217 millions d’euros sur le marché des transferts.

En un an, le PSG s’est ainsi hissé dans la catégorie "poids lourd" du foot business. L'objectif est de maintenir la cadence des investissements sur les cinq prochaines années: 100 millions d'euros par an, estime le fonds qatari, un chiffre "normal" pour un club de premier rang européen.

Alexis Pluyette et BFMbusiness.com