BFM Business

Le propriétaire d'Arsenal ne veut pas vendre le club

Stan Kroenke a refusé l'offre de rachat d'Alisher Usmanov

Stan Kroenke a refusé l'offre de rachat d'Alisher Usmanov - AFP

Stan Kroenke, l'actuel propriétaire du club anglais, a finalement décliné l'offre de rachat d'Alisher Usmanov. Ce dernier proposait plus de 1 milliard d'euros pour racheter ses parts.

Arsenal ne va pas changer de propriétaire. Alors que l'oligarque russe Alisher Usmanov, deuxième actionnaire du club avec 30,04% du capital, était prêt à racheter les parts de Stan Kroenke, l'actionnaire majoritaire, ce dernier a préféré décliner l'offre. Dans un communiqué, la holding du milliardaire américain KSE UK a confirmé "que ses actions ne sont pas et n'ont jamais été à vendre". Avant d'ajouter que "KSE est un investisseur engagé à long terme à Arsenal et le restera".

Pourtant, l'offre avait de quoi faire réfléchir Stan Kroenke puisque Alisher Usmanov était prêt à racheter ses parts (67,05%) pour une somme supérieure à 1,1 milliard d'euros, ce qui valorisait le club du nord de Londres à plus de 1,7 milliard d'euros. Cette offre faisait également ressortir une prime de 33% sur les actions Arsenal, qui sont cotées sur le marché secondaire britannique du Plus Market. 

Pas de Ligue des champions l'année prochaine

Cette nouvelle risque de décevoir les supporters d'Arsenal, qui souhaitaient du changement à la tête du club après une saison compliquée sur le plan sportif. En effet, encore sortis par le Bayern Munich en huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Gunners n'ont fini qu'à la 5ème place du championnat anglais.

Ils ne participeront donc pas la saison prochaine à la Ligue des champions pour la première fois depuis 20 ans, ce qui pourrait entraîner un manque à gagner de 35 millions d'euros pour le club. 

S.B.