BFM Business

Le Mexique paie, Sony change le scénario de James Bond

La scène d'ouverture du nouveau James Bond se passe à Mexico. Quatre minutes à 14 millions de dollars.

La scène d'ouverture du nouveau James Bond se passe à Mexico. Quatre minutes à 14 millions de dollars. - 2015 Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc

Le studio qui produit James Bond a largement modifié le début du dernier épisode qui se déroule à Mexico City. Objectif: contenter le gouvernement mexicain, qui subventionne lourdement le tournage.

L'énorme piratage dont a été victime le studio de cinéma Sony, qui a notamment provoqué la publication de centaines de mails envoyés et reçus par les salariés, continue d'embarrasser la major. Dans les téraoctets de données subtilisés par les pirates, dont une partie a été publiée sur le web, figurent des échanges attestant que le scénario du dernier James Bond a été entièrement réécrit. Pas pour plaire davantage au public ou pour réparer des incohérences, non. Pour satisfaire le gouvernement mexicain.

"Spectre", le dernier volet des aventures de l'agent 007, est censé être tourné en partie dans le pays. La séquence d'ouverture, qui devra durer quatre minutes après montage, se déroule dans la capitale mexicaine. A ce titre, Sony a obtenu de Mexico le versement d'aides publiques à la création d'un montant total de 14 millions de dollars, auxquels pourraient s'ajouter 6 autres millions, raconte le site Tax Analysts. Mais quitte à verser autant d'argent, l'Etat fédéral entend bien que le pays soit filmé sous son meilleur angle.

En atteste un mémo rédigé par les dirigeants de MGM, la filiale de Sony qui gère la franchise James Bond. Diffusé aux équipes du film, il s'intitule "Eléments nécessaires pour préserver le deal mexicain". En substance, il préconise de filmer non pas les quartiers insalubres et dangereux de Mexico, mais les parties plus "modernes" de la ville.

Quant aux personnages, l'infâme Sciarra, le méchant que l'agent secret pourchasse au début du film, ne pourra pas être d'origine mexicaine. Mais Estrella, la gentille femme de chambre qui aide Bond à l'attraper, sera, elle, une actrice mexicaine connue. Justement Sony a annoncé la semaine dernière l'arrivée au casting d'une nouvelle James Bond Girl: Stéphanie Sigman, une superstar de la télévision mexicaine. 

Il faut dire que le studio est aux abois. Le budget prévisionnel du film, discuté dans un échange de mail entre la productrice du film et le président de MGM, devait rester compris entre 300 et 400 millions d'euros. Une fourchette qui en faisait déjà l'un des films les plus chers jamais réalisés.

Mais le patron de la MGM explique un peu plus tard à ses équipes dans un autre email que le palier de 300 millions a déjà été atteint. Et ce, alors que le tournage est loin d'être achevé, et qu'il reste encore la post-production et la promotion du film à financer. 

Nina Godart