BFM Business

Le Hobbit : une affaire pour le tourisme en Nouvelle-Zélande

Les paysages néo-zélandais sont magnifiés dans les films fantastiques de Peter Jackson

Les paysages néo-zélandais sont magnifiés dans les films fantastiques de Peter Jackson - -

Comme Le Seigneur des Anneaux, le dernier film de Peter Jackson a été tourné en Nouvelle-Zélande. Mieux qu’une campagne de promotion pour le pays, qui voit sa fréquentation touristique décoller.

C'était la première mondiale du film The Hobbit la nuit du 27 au 28 décembre à Wellington, la capitale néo-zélandaise. Après Le Seigneur des anneaux, le réalisateur Peter Jackson revient avec une nouvelle trilogie, elle aussi tournée en Nouvelle Zélande. Et pour la sortie, le centre-ville est devenu un véritable décor de film.

Pour la Nouvelle-Zélande, c’est un évènement national. Sa capitale s’est ainsi transformée en véritable Terre du milieu, le monde merveilleux où se déroulent les aventures du film. Les fans ont accueilli les acteurs, déguisés en Bilbo le Hobbit ou en Magicien Gandalf. Les présentateurs de la radio nationale se sont amusés à s'exprimer en langue des elfes. Un Boeing, aux couleurs du film, a même survolé la cérémonie.

Pour la Nouvelle-Zélande, les films de Peter Jackson sont une aubaine. Le Seigneur des anneaux avait révélé aux yeux du monde des paysages à couper le souffle. Les retombées pour l’industrie touristique ne s’étaient d’ailleurs faites attendre. La fréquentation aurait grimpé de quasiment 20%.

Ce qui explique que, pour The Hobbit, les industriels du tourisme ont accordé à la production des facilités financières. En échange, ils ont le droit d’utiliser des images de la trilogie pour leurs campagnes publicitaires.

Dorothée Balsan