BFM Business

La nouvelle formule de l'Equipe pour renouer avec la rentabilité

Cyril Linette espère voir son journal revenir à l'équilibre d'ici à la fin de l'année

Cyril Linette espère voir son journal revenir à l'équilibre d'ici à la fin de l'année - BFM Business

Le directeur général de L'Equipe était l'invité de BFM Business ce vendredi 18 septembre. Il est revenu sur le nouveau format du journal qui est devenu un tabloïd, expliquant pourquoi il était temps de lui donner un coup de jeune.

L'Equipe fait peau neuve. Ce vendredi 18 septembre, le mythique quotidien sportif a divisé par deux sa taille pour adopter un format tabloïd. Fini donc les pages du journal qui volent sur la plage ou qui débordent sur le voisin dans le train, lors du trajet Toulouse-Montauban.

Il n'empêche que l'ancien format était bien ancré dans les esprits. Et Cyril Linette, le directeur général de l'Equipe, invité de BFM Business, ce même vendredi le reconnaît volontiers: "Je pense que ce format emblématique et historique avait quelque chose d'imposant. Mais on était arrivé à une situation où cela était devenu un frein à la lecture".

Cyril Linette évoque tout d'abord des problèmes sur la forme. "Le journal était compliqué à déplier et à manier et peu adapté à la lecture numérique de l'Equipe sur liseuse". Mais aussi sur le fond: "ce grand format demandait une trop grande dilution de l'actualité. Quand vous ouvrez les pages 2 et 3 il y a trop de papiers sur le même sujet". En somme il y avait "quelque chose de poussiéreux auquel il fallait mettre fin"', conclut-il.

L'équilibre d'ici à la fin de l'année

Ce projet de nouveau format était dans les cartons depuis six ans. "Quand je suis arrivé (en février dernier, ndlr) le projet était mûr: la rédac avait envie de le faire", assure Cyril Linette. Et d'après lui, les premiers retours sont plutôt bons."60% des lecteurs sont contents ou très contents, 20% pensent que c'est un non sujet, et 20% sont mécontents ou nostalgiques". Un dernier chiffre qu'il appelle à relativiser "quand on sait combien le marché est conservateur".

Pas encore de chiffres de ventes pour ce vendredi, les premières estimations étant attendues pour l'après-midi. Actuellement l'Equipe compte des ventes de 220.000 exemplaires par jour en semaine. L'objectif, "modeste", selon Cyril Linette, est de faire progresser ces ventes de 5 à 10% d'ici à la fin de l'année. Et par la même de favoriser le retour à l'équilibre du groupe. "On sera rentable, je pense, en fin d'année", estime ainsi Cyril Linette

J.M.