BFM Business

L'interview qui tue fera-t-elle aussi recette en France?

L'interview qui tue sort ce mercredi en salle. Les cinéphiles français seront-il attirés par le buzz créé lors de sa sortie aux US?

L'interview qui tue sort ce mercredi en salle. Les cinéphiles français seront-il attirés par le buzz créé lors de sa sortie aux US? - Sony Pictures

Cette comédie, qui raconte une tentative d'assassinat contre le dictateur nord coréen, a valu à Sony Pictures une attaque de pirates en décembre dernier. Un beau buzz qui lui a permis de faire un carton en vidéo à la demande.

C'est un drame hollywoodien qui se termine en happy end. L'Interview qui tue, qui sort en salle ce mercredi 28 janvier en France, a fait la Une de l'actualité à Noël pour avoir valu à Sony Pictures une attaque pirate sans précédent, attribuée à la Corée du Nord. Le film raconte en effet une tentative d'assassinat fictive menée par la CIA contre le dictateur nord coréen Kim Jong-un.

L'intervention des hackers, qui avaient également menacé d'attaquer les salles de cinéma, a bouleversé l'exploitation du film. Le studio a été à un cheveu d'annuler la sortie du film. Mais Sony a fait volte face à la dernière minute sous la pression des autorités américaines, Barack Obama en tête, qui a fait de "l'Interview qui Tue" un symbole de la liberté d'expression.

Un record de téléchargements 

Au lieu d'une sortie prévue sur 3.000 écrans à l'origine, la comédie aura dû se contenter de 300 salles indépendantes. Les grands réseaux américains ont en effet finalement renoncé à le diffuser pour des questions de sécurité. Mais sa diffusion en salle a néanmoins permis de rapporter 5 millions de dollars.

Mais contre toute attente, c'est en VoD (vidéo à la demande) qu'il a fait un carton, soit via internet soit via les plate-formes de location proposées par l'intermédiaire des opérateurs câbles, satellite et télécoms. Le film a fait l'objet de plus de 6 millions de téléchargements, ce qui en fait le film le plus vendu en Vod de l'histoire du studio.

Il a généré à ce jour 40 millions de dollars de recettes, un record absolu. Sony est à deux doigts de rentrer dans ses frais, avant même donc que ne débute l'exploitation du film à l'international.

Simon Tenenbaum avec C.C.