BFM Business

L'amendement "Canal Plus" rejeté à l'Assemblée

Les députés poursuivent le débat sur le projet de Budget 2014.

Les députés poursuivent le débat sur le projet de Budget 2014. - -

Les députés ont rejeté, jeudi 17 octobre, un amendement socialiste accordant un taux de TVA réduit aux chaînes de télévisions payantes. Le tout malgré un fort lobbying de Canal Plus.

C'est une mauvaise nouvelle pour le groupe Canal+. Les députés PS ont retiré, lors du débat budgétaire à l'Assemblée, jeudi 17 octobre, un amendement qui devait abaisser le taux de TVA des chaines de télévisions payantes. Malgré un intense lobbying, la chaîne cryptée n'a donc pas eu gain de cause.

Le groupe paye aujourd'hui une TVA à taux réduit de 7%, un avantage fiscal accordé aux chaînes de télévisions payantes. Mais dans le budget 2014, ce taux passe à 10%. Impensable pour Canal, qui voudrait voir sa TVA ramenée au taux réduit de 5,5%.

Un amendement en ce sens a été défendu cette nuit par le député socialiste Patrick Bloche. Selon lui, Canal a besoin de soutien face à la concurrence de BeIn Sport, propriété du Qatar.

80 millions d'euros en plus pour Canal

Un argument un peu léger aux yeux de Christian Eckert, puisque la chaine a réalisé un résultat opérationnel de 663 millions d'euros en 2012.

Pour le rapporteur PS du Budget (qui dit pourtant être un abonné historique de la chaine cryptée!), pas question de céder au lobbying du groupe Canal.

"Bertrand Meheut, le PDG, a dû rencontrer 80% des parlementaires présents dans cette hémicycle", a-t-il ainsi ironisé lors du débat. Comme le souhaitait le gouvernement, l'amendement a donc été retiré. Cette hausse de TVA coûtera environ 80 millions d'euros à Canal+.

Simon Tenenbaum