BFM Business

"Je ne passe aucun temps à protéger Accor d’un prédateur" assure Sébastien Bazin

Le PDG du groupe Accor était invité, ce jeudi, sur le plateau de Good Morning Business. Il est notamment revenu sur le rôle de Nicolas Sarkozy au sein de son Conseil d'administration.

Une présence rassurante? Arnaud Lagardère aurait fait appel à Nicolas Sarkozy pour éviter les pressions des fonds activistes, et notamment Amber.

En décembre dernier, BFM Business mettait en lumière le rôle de l'ancien chef d'Etat 

En va-t-il de même pour Accor où siège également l'ancien président de la République? Interrogé sur BFM Business, le PDG du géant hôtelier, Sébastien Bazin, assure que la présence de Nicolas Sarkozy n'est pas simplement dissuasive. 

"Je ne passe aucun temps à protéger Accor d’un prédateur" assure Sébastien Bazin. "Si quelqu’un veut acheter Accor, Accor est coté en Bourse, tout le monde peut le faire. La présence de Nicolas Sarkozy, c’est que nous avions besoin d’une meilleure lecture sur le monde qui nous entoure." Et de souligner : "heureusement qu’il est là puisque depuis deux, trois ans (…) sa lecture est beaucoup plus fine que la mienne."

En décembre dernier, BFM Business mettait en lumière le rôle de l'ancien chef d'Etat chez Accor. "On n’est pas fou, on sait qu’on ne peut pas être activiste chez Accor avec Sarkozy au conseil", expliquait le responsable d’un fonds...

Thomas Leroy