BFM Business

Football: ces clubs qui changent de sponsor cette saison

Le Coq Sportif fait son grand retour à Saint-Etienne.

Le Coq Sportif fait son grand retour à Saint-Etienne. - Philippe Desmazes - AFP

Saint-Etienne, Chelsea, Atlético Madrid…De nombreux clubs possèderont un nouveau sponsor maillot la saison prochaine. Tour d’horizon.

Alors que le marché des transferts bat actuellement son plein, des changements vont également avoir lieu dans le secteur du sponsoring lors de la saison 2015 – 2016. Revue d’effectif.

Eovi Mcd mutuelle (AS Saint- Etienne)

Comme son nom l’indique, le nouveau sponsor maillot des Verts est spécialisé en prévoyance, retraite et complémentaire santé. Avec un chiffre d’affaires de près d’un milliard d’euros, la société emploie 1.800 personnes. Le montant du contrat, lui, s’élève à 4,2 millions d’euros annuels, pour une durée de trois ans.

Un partenariat qui pourrait s’avérer être un joli coup pour Eovi, puisque l’exposition du nouveau maillot de l’ASSE sera décuplée par le retour très attendu du Coq Sportif – équipementier historique des Verts – pour la nouvelle saison. Présenté en grande pompe, le nouveau maillot stéphanois rencontre en effet un bel accueil de la part des fans.

Vinci (Paris FC)

En assurant sa montée en Ligue 2, le Paris FC s’est donné les moyens de ses ambitions : devenir le deuxième grand club de la capitale, aux côtés du PSG. Le géant du BTP Vinci a saisi la balle au bond en devenant le partenaire principal du club, s’affichant notamment sur son maillot.

Fly Emirates (Benfica Lisbonne)

Son logo s’affichait déjà sur les maillots du PSG, du Real Madrid, du Milan AC ou d’Arsenal. La compagnie aérienne Fly Emirates poursuit son implantation en Europe en sponsorisant le Benfica, club le plus populaire du Portugal.

Plus500 (Atlético Madrid)

Le site de trading fait une entrée surprise dans le monde du football, en apposant son logo sur le maillot des Colchoneros. Le tout, moyennant 11 millions d’euros par an.

Yokohama Rubber (Chelsea)

La firme japonaise, qui produit des pneumatiques mais aussi des jantes en alliage d’aluminium, a frappé un grand coup en signant un contrat de sponsoring avec le champion d’Angleterre. Montant de la transaction ? 200 millions de livres (277 millions d’euros) sur cinq ans, soit 40 millions par an. Ce qui en fait le deuxième plus gros partenariat jamais enregistré en Premier League, derrière Chevrolet (Manchester United, 53 millions de livres par an).

Driver (Inter Milan)

Du côté de l’Inter Milan, le sponsor va changer mais les fonds proviendront de la même entreprise. La marque Driver va en effet remplacer Pirelli, dont elle est une filiale.

Daikin (FC Bruges)

Spécialisée dans le génie climatique (climatisation, chauffage), la firme japonaise a choisi la Belgique et le FC Bruges, deuxième club le plus titré du pays.

Y.D.