BFM Business

Expedia mobilise 275 millions de dollars pour ses partenaires afin de les aider à relancer le tourisme

Expedia

Expedia - Mike Coppola / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La plateforme de voyage américaine espère relancer le secteur en finançant notamment des opérations de marketing ou encore en réduisant ses commissions sur les réservations.

La filière du tourisme marche sur un fil. Alors que la France et ses voisins commencent doucement à s'ouvrir de nouveau aux touristes, c’est en réalité une industrie complète qui est toujours à l’arrêt, notamment dans les voyages. Les avions sont toujours cloués au sol et les réservations pour des départs à l’étranger sont encore très hypothétiques.

Face à cette crise majeure, le géant Expedia Group annonce la mobilisation de 275 millions de dollars pour soutenir ses partenaires dans le monde. "Ce plan de relance est la première étape d’un long processus de reconstruction de l’écosystème mondial du voyage, que nous entreprenons. Notre ambition est de rendre ce secteur plus résilient, inclusif et durable" explique Cyril Ranque, président de Travel Partners Group chez Expedia Group, dans un communiqué.

Tendances du marché et formations

Concrètement, le groupe américain va verser jusqu’à 250 millions de dollars pour offrir des opérations marketing et des aides financières à ses partenaires qui participeront à ce programme. La plateforme réinvestira ainsi "25 % de ses revenus de 2019 sous forme de promotion et de publicité sur les sites du groupe." De la même façon, elle promet de réduire les commissions prélevées sur toutes les nouvelles réservations effectuées, durant les 3 mois que durera le programme.

D'autres mesures ont été annoncées pour assurer un rebond d'activité comme la transmission des informations et tendances du marché aux partenaires ou encore des modules de formation pour les professionnels du secteur.

L'Europe prépare sa relance

Ce vendredi matin, le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton a donné les détails du plan de relance du tourisme en Europe, sur BFM Business. "On a maintenant des protocoles communs pour passer les frontières, pour accueillir les touristes sur leurs lieux de vacances, pour vérifier que les mesures de protection de distanciation sociale, de protection sanitaire sont prises. Ce protocole existe" explique Thierry Breton qui a annoncé le lancement prochain d'un site internet dédié, reopen.eu, "qui va centraliser précisément l'ensemble des bonnes pratiques".

Thomas Leroy