BFM Business

Exclusif: Numericable lance son introduction en bourse

La cotation aura lieu quelques semaines après mi-octobre, début de la période de 'black out'

La cotation aura lieu quelques semaines après mi-octobre, début de la période de 'black out' - -

Les analystes financiers ont été conviés à une réunion, jeudi 19 septembre, une première étape vers une cotation. Le câblo-opérateur espère être valorisé jusqu'à 6 milliards d'euros.

Numericable a lancé le processus de son introduction en bourse. Vendredi 13 septembre au soir, le câblo-opérateur a invité les analystes financiers à une réunion qui se tiendra jeudi 19 septembre. Cette réunion constitue la première étape du processus. Selon cette invitation, les analystes financiers devront publier leurs évaluation avant le 14 octobre, début de la période dite de ‘black out’. Sauf surprise, la cotation aura donc lieu quelques semaines plus tard -usuellement, quatre semaines après le début de la période de 'black out'.

Les banques conduisant l’opération (lead managers) sont Deutsche Bank et JP Morgan, le cabinet d’avocats est White & Case, et la communication assurée par Brunswick.

Fusion avec Completel

"L’option préférée reste bien sûr un rachat par Bouygues Telecom et surtout SFR, avec qui les synergies seraient plus importantes. Mais, à défaut, tout est prêt pour une cotation", indique un banquier de Numericable. D'autant que Vincent Bolloré, qui s'était opposé à un rapprochement entre SFR et Numericable, n'aurait pas, aux dernières nouvelles, changé d'avis...

Précisément, va être introduit en bourse un ensemble composé de Numericable et de Completel, opérateur télécoms qui vise les entreprises. Les deux sociétés ont les mêmes actionnaires (cf. ci-contre) et viennent d’obtenir de leurs créanciers la permission de fusionner. "Fusionner les deux permet d’améliorer le profil de Numericable, décrypte un expert. D’une part, la croissance de Numericable est faible, tandis que celle de Completel est plus forte. D'autre part, les ratios d’endettement de Completel sont meilleurs".

Numericable supporte une dette nette de 2,3 milliards d’euros, et Completel de 433 millions d’euros.

Valorisation légèrement inférieure à 2007

"Nous travaillons sur une valorisation d’environ 6 milliards d’euros -3 milliards pour les actions, plus 3 milliards pour la dette- en ligne avec les valorisations du câble en Europe", indique un banquier.

Une telle valorisation serait légèrement inférieure à celle des dernières transactions qui datent de 2007. Cette année-là, Carlyle était rentré au capital de Numericable sur une valeur de 6,5 milliards d’euros (3 milliards de capital et 3,5 milliards de dette). De son côté, Completel avait été racheté pour 735 millions d’euros (dont 50 millions d’euros de dette nette).

En vue de cette cotation, Numericable a obtenu cet été de ses créanciers plusieurs aménagements aux clauses de sa dette. En particulier, l’argent récolté en bourse ira entièrement aux actionnaires (et non aux créanciers) si le ratio d’endettement est inférieur à 4,5.

Mise à jour: la valorisation de 2007 a été corrigée

Jamal Henni