BFM Business

Europe1: audiences en berne, l'équipe dirigeante sur le départ

La station affiche toujours des audiences en berne

La station affiche toujours des audiences en berne - FRED DUFOUR / AFP

Selon les derniers chiffres d'audience Médiamétrie publiés ce jeudi, la radio du groupe Lagardère a encore perdu des auditeurs (-0.9 point en un an). Le patron d'Europe 1 Frédéric Schlesinger et ses proches collaborateurs devraient quitter la station selon des informations de Challenges.

Entre les mois de janvier et mars, Europe1 n'a pas réussi à redresser de façon significative ses audiences, selon les chiffres de Médiamétrie publiés jeudi. La chaîne affiche en janvier-mars une audience cumulée de 6,8%, quittant de peu son plus bas historique atteint en novembre-décembre 2017 (6,6%), mais perdant 0,9 point sur un an.

Avec près de 3,7 millions d'auditeurs chaque jour en moyenne, la grande radio généraliste reste toujours devancée par RMC (7,5%, -0,4 point) (Groupe NextRadioTV, comme ce site internet) et France Bleu (7,1%, +0,3).

Frédéric Schlesinger, Patrick Cohen... sur le départ

Selon le magazine Challenges, le vice-Pdg de la radio, Frédéric Schlesinger a remis sa démission à Arnaud Lagardère. Et il ne serait pas le seul à devoir faire ses bagages. Trois autres transfuges de Radio "seraient sur le départ" affirme l’hebdomadaire: Patrick Cohen, le présentateur de la matinale, le directeur délégué d'Europe1 en charge des programmes et de l'antenne, Emmanuel Perreau et le directeur adjoint du pôle radio, Jean Beghin.

Challenges assure que Frédéric Schlesinger sera remplacé par Laurent Guimier. L’actuel directeur délégué aux antennes et aux contenus de Radio France ayant d’ores et déjà remis sa démission.

Ce changement à la tête de la radio devrait être expliqué aux salariés dans l’après-midi par Arnaud Lagardère qui s’exprimera depuis les Etats-Unis, où il est en déplacement.

RTL, toujours leader

Du côté des autres radios, après une forte période d'actualité liée à l'élection présidentielle début 2017, France Inter recule légèrement en janvier-mars 2018 à 11,3% (-0,3 point). Même situation pour franceinfo à 8,3% (-0,1) et France Culture à 2,2 % (-0,2).

La baisse ne touche cependant pas le leader RTL, dont le patron du pôle radio Christopher Baldelli s'est réjoui d'une audience en augmentation depuis trois ans, avec un score en janvier mars à 12,2% d'audience cumulée, et un record de part d'audience toutes radios confondues en 10 ans, à 13,2%. La radio est écoutée tous les jours en moyenne par 6,5 millions de Français. "Tout progresse", a déclaré Christopher Baldelli à l'AFP, se félicitant notamment de l'audience en progression de l'émission de Julien Courbet et des matinales de RTL2 et Fun Radio, les autres radios du groupe.

La première radio musicale NRJ recule fortement à 9,9% (-0,7 point), passant sous la barrre des 10%. Les Indés Radios, qui rassemblent 130 radios indépendantes, perdent 0,5 point d'audience cumulée sur un an, à 15,5%, soit près de 8,4 millions d'auditeurs quotidiens. Toutes stations confondues, la radio perd 0,7 point d'audience sur un an mais demeure écoutée par près de 8 français sur 10 (79,5%).