BFM Business

En deux tweets, l'éditeur du jeu Red Dead a fait sensation à Wall Street

Les 7 silhouettes du tweet

Les 7 silhouettes du tweet - Capture d'écran Twitter

L’éditeur de jeux vidéo fait le buzz sur Twitter, en laissant entendre que le prochain opus de la série Red Dead pourrait sortir prochainement. Une annonce qui ne laisse pas les investisseurs indifférents, l’action de Take-Two Interactive, la maison-mère de Rockstar Games, ayant clôturé en hausse de 5% lundi à Wall Street.

C’est un joli coup de communication que vient de réaliser RockStar Games. Avec seulement 2 tweets (voir ci-dessous), l’éditeur de jeux vidéo a littéralement enflammé la toile et la communauté des "gamers". Le premier, dimanche, montrait le logo du développeur de la célèbre série Grand Theft Auto sur un fond rouge, reprenant exactement le code couleur de Red Dead Redemption, une sorte de GTA dans l'univers des cow-boys. Le second exposait cette fois-ci sept silhouettes (toujours avec le même fond de couleur). Suffisant pour imaginer la suite de la saga Red Dead? Sans doute. En tout cas, une véritable hystérie s’est emparée des internautes puisque les deux posts ont été "retweetés" plus de 110.000 fois et "likés" près de 200.000 fois. La frénésie n’a pas seulement emporté les joueurs, mais aussi les investisseurs. Sur le Nasdaq, l’action de Take-Two Interactive, la maison-mère de Rockstar Games, a clôturé la séance de lundi en hausse de 5,06% à 44,85 dollars.

Même procédé que pour GTA IV

Il faut dire que Red Dead Redemption a marqué les esprits. Acclamé par la critique lors de sa sortie en 2010, en obtenant la très prestigieuse note de 95/100 par deux sites référents du secteur, Metacritic et GameRankings, le deuxième opus de la saga s’était écoulé à 14 millions d’exemplaires sur les deux consoles phare de l’époque: la Playstation 3 et la Xbox 360. Si RockstarGames a d’ores et déjà réussi sa communication, la firme américaine n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà utilisé ce procédé au moment de l’annonce de GTA IV. Le titre de la célèbre franchise s’était alors vendu à plus de 22 millions d’exemplaires...