BFM Business

Eden Hazard dans le viseur du fisc belge

Eden Hazard rencontrera le Paris Saint-Germain ce mardi avec son club de Chelsea.

Eden Hazard rencontrera le Paris Saint-Germain ce mardi avec son club de Chelsea. - Paul Ellis - AFP

Le joueur de Chelsea fait l’objet d’une enquête de l’administration fiscale belge, de même que plusieurs internationaux. Ils sont soupçonnés de détenir des comptes bancaires au Luxembourg.

A quelques heures du choc entre le Paris Saint-Germain et Chelsea, mardi 17 février, Eden Hazard se serait bien passé de cette mauvaise publicité. Le journal De Morgen révèle en effet que le joueur des Blues fait l’objet d’une enquête du fisc belge, au même titre que ses compatriotes Thibaut Courtois (également joueur de Chelsea), Divock Origi et Kevin Mirallas.

Selon le quotidien flamand, ces Diables rouges détiendraient chacun une société luxembourgeoise, qu'ils utilisent, selon toute vraisemblance, pour y transférer leurs revenus publicitaires, bien moins imposés au Luxembourg qu'en Belgique.

Des constructions fiscales légales, mais...

Ces constructions fiscales sont légales mais à la seule condition "de pouvoir prouver que la direction effective de la société se fait depuis le Luxembourg. Ce qui est, naturellement, difficile (à démontrer)", indique un expert interrogé par De Morgen et qui estime donc que les footballeurs pourraient être sanctionnés.

Pour rappel, au mois de novembre dernier, le scandale financier du LuxLeaks avait mis en lumière des constructions grâce auxquelles de nombreux clients internationaux, dont d'importantes multinationales, avaient conclu des accords préalables très avantageux avec le fisc luxembourgeois.

Eden Hazard, l’une des stars du championnat anglais, se situait à la troisième place du classement des joueurs les plus chers du monde, établi par le Centre international d’étude du sport. Sa valeur est estimée à près de 100 millions d’euros.

Y.D. avec AFP