BFM Business

Disneyland Paris: Mickey accusé de discrimination

Le parc d'attraction fixerait ses tarifs en fonction de la nationalité des clients

Le parc d'attraction fixerait ses tarifs en fonction de la nationalité des clients - Thomas Samson / AFP

Disneyland Paris fait-il payer plus cher certains de ses visiteurs ? Bruxelles enquête sur les différences de prix observées en fonction des nationalités. Un scandale dont le parc d'attraction se serait bien passé.

Le monde n'est pas si merveilleux qu'il y paraît au pays de Mickey. Disneyland Paris est soupçonné de moduler ses tarifs à la tête et à la nationalité des clients. Bruxelles, qui a reçu un "certain nombre de plaintes" a décidé d'ouvrir une enquête sur la mise en place de ce système discriminatoire.

Selon le Financial Times, une famille française débourse environ 1.346 euros pour un pack premium. Ce même séjour haut-de-gamme est facturé 1.870 pour les Anglais et jusqu'à 2.447 euros pour les Allemands.

Des offres réservées aux Français

Plusieurs techniques seraient utilisées, comme des sites spécifiques selon les pays, avec des tarifications différentes, ou même des entreprises refusant tout simplement de livrer les billets dans certains pays.

Certains clients Anglais se plaignent aussi de ne pas pouvoir bénéficier de certaines offres qui seraient ainsi, de fait, réservées aux Français : c'est le cas des pack familles nombreuses, des forfaits annuels ou des offres spéciales pour avoir accès aux deux parcs pour le prix d'un seul.

Démenti formel du parc 

Disneyland défend sa politique commerciale. La société assure : "Quand on achète directement auprès de Disneyland Paris, le coût d’un forfait de base – sans offre promotionnelle – est identique à travers tous les marchés, au taux de change près ".

L'Etat français doit s'assurer que Disneyland Paris respecte bien les lois européennes sur les pratiques commerciales, a prévenu la commission européenne. 

L.M avec AFP