BFM Business

Des petits prix pour faire revenir les touristes à Paris

"AccorHotels, la SNCF et la région Ile de France s'unissent pour relancer l'attractivité de la capitale, 5 mois après les attentats du 13 novembre."

Une réduction de 30% sur des séjours dans la capitale dans les établissements d'AccorHotels, 22.000 billets TGV ayant pour destination Paris vendus à petits prix: l'initiative portée par trois acteurs du tourisme vise à faire revenir en région parisienne, les touristes français et étrangers, encore hésitants après les attaques qui ont ensanglanté l’Ile-de-France en 2015.

La conjoncture économique dans l'hôtellerie est toujours difficile explique le patron d'Accor, surtout pour le segment entrée et milieu de gamme. Les réservations sont en repli de 10% par rapport à l'an passé. Les hôtels de luxe, eux, se portent mieux.

Campagne d'avril à septembre

Du côté de la SNCF, le constat est le même. Il y a moins d'Américains, de Japonais et les liaisons reliant la France et l’Allemagne sont encore dans le rouge. Le but de cette campagne est de redonner l'envie de venir à Paris, de montrer que la ville est apaisée, expliquent les auteurs de l'opération. Menée jusqu'en septembre, cette campagne sera déclinée sur les supports numériques: les Parisiens et les touristes sont invités à partager sur les réseaux sociaux leurs selfies pris devant les lieux incontournables de la capitale.

Hélène Cornet, édité par A.R.