BFM Business

Coupe du monde: addition salée pour TF1

TF1 a vu la Coupe du monde peser sur sa rentabilité.

TF1 a vu la Coupe du monde peser sur sa rentabilité. - -

Le groupe dirigé par Nonce Paolini a présenté, vendredi 25 juillet, des comptes marqués par les pertes issues de la Coupe du monde. Celle-ci s'est pourtant révélée excellente en termes d'audience.

La Coupe du monde aura, comme prévu, pesé sur la rentabilité de TF1. Nonce Paolini, son PDG, l’a confirmé ce vendredi 25 juillet en marge de la présentation des résultats du groupe. La faute à un chiffre d’affaires publicitaire en recul conforme à un marché qui ne devrait pas connaître d’embellie à court terme. 

Et si la Coupe du monde a globalement été un succès pour TF1, avec des audiences en nette hausse par rapport à 2010, l’évènement a coûté cher. Les 135 millions d’euros dépensés, essentiellement en achat de droits de retransmission auprès de la Fifa, n’ont pas été compensés par la revente d’une partie de ces droits à BeIN Sports (entre 30 et 50 millions d’euros) et par les recettes publicitaires (une cinquantaine de millions). Au total, ce sont donc entre 30 et 50 millions que la première chaîne a perdu lors de ce Mondial.

Le Mondial a renforcé l'image de TF1

La Coupe du Monde "est une opération certes coûteuse mais très positive", a toutefois souligné Nonce Paolini en expliquant que TF1 avait grâce au football renforcé son leadership et son image fédératrice.

Le groupe détenu par Martin Bouygues a affiché un bénéfice net multiplié par six à 308,6 millions d'euros sur le trimestre grâce à la cession du contrôle d'Eurosport à Discovery. Sa trésorerie s'établit désormais à 425 millions contre 189 millions au 31 décembre.

Yann Duvert avec AFP