BFM Business

Comment Paris va s'attaquer aux queues interminables de la tour Eiffel

L'investissement sera étalé sur une période de 15 ans

L'investissement sera étalé sur une période de 15 ans - Fred Dufour - AFP

La mairie de Paris a annoncé ce vendredi qu'elle allait consacrer 300 millions d'euros pour refaire les espaces d'accueil, moderniser les ascenseurs et mieux gérer les flux de touristes.

La mairie de Paris met les grands moyens pour soigner sa plus grande attraction touristique. Elle a ainsi annoncé ce vendredi son intention de consacrer 300 millions d'euros à la valorisation de la tour Eiffel. Les espaces d'accueil vont être totalement reconfigurés pour "réduire voire supprimer les files d'attente".

Ce plan devra être voté en fin de mois en Conseil de Paris à l'occasion du renouvellement pour 15 ans de la délégation de service public en cours, qui s'achève le 31 octobre 2017, à la SETE (Société d'Exploitation de la tour Eiffel), société publique locale détenue à 100% par la collectivité parisienne.

6 millions de visiteurs par an

Anne Hidalgo, la maire de Paris, propose que "le délégataire conduise 300 millions d'investissements pour valoriser ce monument emblématique qui a un rôle central dans l'attractivité touristique de Paris".

La tour Eiffel, inaugurée et mise en service à l'occasion de l'Exposition universelle de 1889, est aujourd'hui l'emblème de Paris et le monument payant le plus visité au monde. Elle reçoit six millions de visiteurs par an.

À l'heure où Paris est candidate aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 et à l'Exposition universelle de 2025, Anne Hidalgo a "la volonté de valoriser davantage la tour Eiffel, d'en faire une vitrine irréprochable de la qualité de l'accueil parisien, et par là même de renforcer la qualité de l'offre culturelle et touristique de la capitale".

Ascenseurs modernisés

Selon l'adjoint au Tourisme Jean-François Martins, les investissements s'élèveront à 20 millions d'euros par an contre 13,7 aujourd'hui. Et de préciser que ce plan "prévoit la création de nouveaux espaces d'accueil et une meilleure gestion des flux".

Le deuxième étage inférieur et une partie des ascenseurs seront modernisés. D'importants travaux de mise en peinture et de décapage, ainsi que des aménagements de sécurité aux abords du site, sont également prévus. Enfin, le scintillement, observé chaque soir par les Parisiens et les visiteurs, sera rénové. Les travaux les plus importants seront réalisés d'ici les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

J.M. avec AFP