BFM Business

Cette start-up veut vous faire regarder le football autrement

Watc Eat est lancé ce samedi, dans la foulée de la reprise de la Ligue 1.

Watc Eat est lancé ce samedi, dans la foulée de la reprise de la Ligue 1. - Watch Eat

Lancé ce samedi en marge de la reprise du championnat de France de football, Watch Eat propose de mettre en relation des particuliers souhaitant regarder les matchs à plusieurs… et économiser un peu d’argent.

La Ligue 1 reprend ses droits ce samedi, et avec elle le casse-tête financier des fans de football. SFR Sport (qui appartient au même groupe que ce site web), Canal Plus et BeIN Sports se partagent en effet les droits des grandes compétitions et portent donc à trois le nombre d’abonnements nécessaires pour suivre tous les matchs. Si certains ont choisi de payer plein pot, d’autres optent pour les solutions alternatives (dans les cafés, chez les amis, etc.).

Watch Eat est désormais une nouvelle option. Cette start-up propose de mettre en relation des supporters pour regarder un match, pour un moment se voulant convivial et nécessitant un budget moindre.

Concrètement, un hôte possédant un abonnement à l’une des chaînes précédemment citées pourra proposer d’accueillir une ou plusieurs personnes le temps d’une soirée. Il pourra également suggérer une formule comprenant un repas, en fixant lui-même le tarif. Un système de géolocalisation est prévu pour que les passionnés puissent être mis en relation dans des zones proches de leurs domiciles respectifs.

Un modèle économique proche d'Airbnb

Lancé ce samedi, le site de Watch Eat - l’application arrivera courant septembre - compte déjà un millier d’hôtes prêts à héberger d’autres supporters, indique Karim Cherifi, l’un des deux cofondateurs.

La start-up a réussi une première levée de fonds de plus de 100.000 euros et entend fonctionner sur le même modèle économique que les géants Airbnb, Uber ou Blablacar. Une commission sera ainsi prélevée sur les transactions entre les particuliers.

Côté sécurité, Watch Eat se veut particulièrement vigilant. Les utilisateurs doivent ainsi entrer leurs coordonnées, leur profil Facebook et leur carte d’identité. "Seuls les profils vérifiés pourront poster des annonces ou se déplacer chez un hôte", indique l’entreprise.

Y.D.