BFM Business

Ce que vous auriez préféré ne jamais savoir sur votre cachemire

Pas sûr que votre pull 100% cachemire le soit vraiment.

Pas sûr que votre pull 100% cachemire le soit vraiment. - Sandra Cohen-Rose - Flickr - CC

Une enquête sur l'industrie du cachemire a donné des résultats étonnants (et dégoûtants) sur la composition de certains pulls censés être en pure laine de chèvre au poil si doux.

Si vous avez en tête la jolie petite chèvre des affiches Bompard quand vous pensez à votre petit pull en cachemire, vous risquez de déchanter sérieusement. C'est un secret de polichinelle dans le milieu, mais 25 à 30% des articles étiquetés 100% cachemire ne contiennent en réalité que 50 à 60% de laine de chèvre de cette espèce. Les 40 à 50% restants sont composés de laine de mouton ou de yack. Dans le meilleur des cas. Parce que dans certains modèles, on a également retrouvé de l'acrylique, du polyester et même… de la fourrure de rat!

Ces gilets et autres twin-set prétendument en cachemire venaient d'une usine italienne opérée à Rome par cinq entreprises chinoises. Ils étaient en réalité fabriqués à partir de viscose et de laine du rongeur qu'on croise dans les tréfonds du métro, raconte le Sunday Times.

14 personnes arrêtées

La police italienne a arrêté mi-février 14 personnes dans le cadre de cette affaire, et confisqué plus d'un million de vêtements provenant de cette usine. Les enquêteurs ont par ailleurs saisi des documents falsifiés attestant de la présence de matières premières rares et chères comme la laine de mérinos, la soie et le pashmina, rapporte le Telegraph.

Les professionnels de l'industrie ne sont pas surpris outre mesure. "Il n’y a pas assez de chèvres pour produire la quantité de cachemire qui est vendue", explique Malcolm Campbell, directeur exécutif de Cloth of King à Fife, une marque britannique de tartan. "La plus grande partie du cachemire en vente en tant que '100% cachemire' intègre un certain pourcentage de laine modifiée", affirme-t-il.

Le directeur de la marque pointe aussi les pratiques chinoises, un des premiers producteurs mondiaux de cachemire, qui consiste à étirer la laine classique pour la faire paraître aussi fine que celle des fameuses chèvres, pour la mélanger ni-vu ni-connu à l'originale.

N.G.