BFM Business

Canal Plus débouté en justice face à BeIN Sports

Nasser Al-Khelaifi et Charles Bietry lors du lancement de BeIN Sports en 2012

Nasser Al-Khelaifi et Charles Bietry lors du lancement de BeIN Sports en 2012 - -

La chaîne cryptée a perdu son procès pour 'concurrence déloyale' contre la chaîne qatarie devant le tribunal de commerce de Nanterre, où elle réclamait 293 millions d'euros de dommages et intérêts.

Encore raté! Mercredi 18 juin, le tribunal de commerce de Nanterre a débouté Canal Plus de sa plainte contre BeIN Sports.

La chaîne cryptée a même été condamnée à payer 100.000 euros de frais de procédure à sa rivale qatarie, et à faire publier le jugement.

Rappelons que Canal Plus avait porté plainte contre BeIN Sports en juillet 2013. Elle réclamait 293 millions d'euros de dommages et intérêts pour "concurrence déloyale".

Dos à dos

Mais "Canal Plus n'a pas caractérisé l'existence d'un acte de concurrence déloyale constitutif d'une faute", ont estimé les juges consulaires.

Pour eux, "BeIN Sports n'est pas en position dominante sur le marché de la télévision payante. Et si BeIN Sports dispose de moyens financiers très importants, c'est aussi le cas du groupe Vivendi, dont fait partie Canal Plus".

En outre, "Canal Plus ne démontre pas que le prix d'abonnement à BeIn Sports est anormalement bas par rapport aux prix du marché". Au contraire, "ce prix est en adéquation avec les prix observés sur le marché". Et Canal Plus propose même "des offres à prix comparables".

De même, "Canal Plus ne démontre pas que l'entrée de BeIN Sports sur le marché ait entraîné un renchérissement du prix d'acquisition des droits". En effet, la filiale de Vivendi a "investi des sommes nettement plus importantes" que sa rivale qatarie pour la ligue 1 et les championnats européens.

En outre, "BeIn Sports a moins investi qu'Orange". Enfin, "l'entrée de BeIN Sports n'a pas eu d'impact sur le pourcentage de droits dont dispose Canal Plus dans les meilleures affiches de Ligue 1 (70%), de ligue des champions, du Top 14 de rugby, ou de Premier League britannique".

Noms d'oiseaux

Rappelons que l'essentiel de la somme réclamée par Canal Plus correspondait au "préjudice" que la chaîne cryptée estimait avoir subi: une perte de 187.000 abonnements, chacun étant valorisé à 1.500 euros.

En retour, BeIN Sports demandait au tribunal de condamner Canal à lui verser 66 millions d'euros de dommages et intérêts, mais a aussi été débouté.

Les deux rivaux s'étaient échangés des noms d'oiseaux lors d'une audience mémorable le 11 mars.

Jamal Henni