BFM Business

Bientôt des robots Mickey pour vous câliner à Eurodisney?

Les robots de Disney pourrait remplir une mission d'accueil et de représentation dans les parcs d'attraction du groupe.

Les robots de Disney pourrait remplir une mission d'accueil et de représentation dans les parcs d'attraction du groupe. - Yoshikazu Tsuno - AFP

Le groupe Disney a mis au point un robot capable de câliner les humains, et qui pourrait avoir l'apparence des personnages des dessins animés du studio.

Disney Entreprises a déposé en février un brevet dans lequel il décrit ce qui pourrait révolutionner ses parcs d'attraction. Il s'agit de robots capables de câliner les gens, rapporte ArsTechnica ce mardi. De quoi éventuellement remplacer à terme les hommes et femmes qui endossent les costumes des personnages de la galaxie Disney dans les parcs d'attraction du groupe comme Disneyland Paris.

Ce job compte parmi les pires qui soient à en croire le témoignage d'anciens. Sur internet, ils racontent l'angoisse du flicage permanent, la pénibilité du travail, engoncé dans un costume inconfortable, lourd, en ne voyant presque rien, tout en étant confrontés aux violences physiques insoupçonnées mais bien réelle des enfants.

Des capteurs de pression

Selon ce qu'on peut lire dans le brevet déposé, le Mickey mécanique serait totalement qualifié pour sortir indemne de ce type de mission. Sous le nom de "robot à corps doux pour une interagir physiquement avec les humains", il est décrit comme "modéré, modeste et 'calinable'". Il sera composé de "pièces rigides", mais aussi de "vides remplis de liquide", de "membranes flexibles" et de "capteurs de pression", précise le texte. 

Les chercheurs de Disney affirment avoir déjà testé ces robots, qui se sont montrés "robustes pour interagir de manière ludique" avec des enfants. Ce qui, en langage non-scientifique, signifie sans doute qu'ils ont serré des gamins entre leurs membres sans qu'aucun ne meurt étouffé.

Disney n'a pas communiqué à propos de ce dépôt de brevet ni sur ses ambitions pour ses prototypes. L'entreprise mentionne les parcs d'attraction dans le texte qui accompagne ses dessins, mais seulement pour dire que des robots y sont déjà utilisés, mais pas des modèles qui répondent de manière autonome aux stimuli des humains. Le texte indique par ailleurs que le look de ses humanoïdes pourrait être "basé sur un personnage animé".

-
- © Disney
-
- © Disney
N.G.