BFM Business

Amazon va diffuser 10 matchs de foot américain la saison prochaine

Amazon va diffuser du football américain

Amazon va diffuser du football américain - DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le groupe américain a remporté les droits de diffusion de dix matchs de football américain pour 50 millions de dollars. Il ravit ainsi le contrat à d'autres géants d'internet qui s'étaient eux aussi positionnés, à savoir Twitter, Facebook ou encore Google.

Amazon a remporté les droits pour diffuser des matches du championnat professionnel de football américain, sa plus grosse prise dans le sport alors qu'il accroît ses investissements dans les contenus, a indiqué mercredi à l'AFP une porte-parole. Le géant de la distribution, qui va débourser 50 millions de dollars pour un total de 10 matchs lors de la prochaine saison 2017/18, a damé le pion à d'autres poids lourds du secteur dont Facebook, Google et Twitter, selon la presse américaine.

Ces rencontres ne seront accessibles qu'aux abonnés du service Prime, la plateforme de vidéo en ligne d'Amazon, qui compte plus de 60 millions d'abonnés à travers le monde. Ce contrat est important pour le géant du commerce en ligne en pleine offensive dans le sport pour se distinguer de Netflix et Hulu, ses principaux rivaux américains dans la vidéo en ligne. Le groupe aurait tenté d'obtenir, pour le moment sans succès, des droits de diffuser des matches de la NBA, la très populaire ligue de basket-ball américaine, d'après la presse américaine. Il est depuis l'an dernier un partenaire de la Bundesliga, le championnat de football allemand.

Investir dans les contenus 

Ces initiatives interviennent au moment où Amazon investit massivement dans les contenus, notamment dans la production de films et de documentaires. Amazon a par exemple remporté trois Oscars en février, dont deux pour le long métrage "Manchester by the Sea" (meilleur acteur et meilleur scénario). Quant au football professionnel américain (NFL), dont le championnat est très populaire aux États-Unis mais souffre d'une faible visibilité hors de son territoire d'origine, il explore de nouvelles voies de développement pour répondre au déclin de la télévision.

La ligue sportive la plus prospère au monde s'était déjà aventurée au-delà des frontières traditionnelles de la télévision en octroyant, en 2016, au réseau social Twitter des droits de diffusion en ligne de matches du jeudi soir. En 2015, c'est Yahoo! qui s'était vu octroyer des droits de diffuser un match en accès libre, une première pour un grand championnat.

P.L avec AFP