BFM Business

Airbnb va verser 13,5 millions aux collectivités, dont plus de la moitié à Paris

Airbnb va reverser 13,5 millions d'euros aux collectivités françaises.

Airbnb va reverser 13,5 millions d'euros aux collectivités françaises. - Bertrand Guay - AFP

La capitale est l'une des principales communes bénéficiaires de la collecte automatique de la taxe de séjour versée en 2017 par les voyageurs qui louent un logement sur la plateforme.

Airbnb va verser d'ici la fin de la semaine 13,5 millions d'euros de taxe de séjour aux collectivités locales françaises au titre de l'année 2017, dont la moitié ira dans les poches de la capitale (6,9 millions d'euros), a annoncé lundi la plateforme dans un communiqué relayé tôt ce matin par Le Parisien.

Paris fait partie des principaux bénéficiaires de la collecte automatisée de la taxe de séjour payée par les voyageurs, avec Nice (863.000 euros) et Marseille (790.000 euros). Plus de 550.000 euros seront par ailleurs versés aux stations de ski des Alpes, précise Airbnb.

Le géant américain de la location de logements courte durée entre particuliers va par ailleurs généraliser ce procédé à 15.000 communes "au printemps 2018". Elle avait commencé en 2015 à Paris et Chamonix, avant de s'étendre à 19 grandes villes en 2016, puis 50 en 2017. En 2016, Airbnb avait reversé 7,3 millions d'euros à ce titre.

Des "ressources nouvelles" aux collectivités

Régulièrement dans le collimateur de nombreuses agglomérations à travers le monde et de l'industrie du tourisme, la plateforme joue donc les bons élèves en se prévalant d'être "la première (...) à contribuer aussi massivement aux finances des collectivités locales".

"Les voyages sur Airbnb ne sont pas seulement un atout essentiel pour le tourisme et la croissance en France, ajoute Emmanuel Marill, le directeur d'Airbnb France, dans un communiqué. Ils apportent également des ressources nouvelles aux collectivités locales, soumises à des tensions budgétaires croissantes, afin de financer leur propre attractivité".

L'Assemblée nationale a récemment alourdi la taxe de séjour, en permettant aux collectivités de fixer cette taxe entre 1% et 5% du prix hors taxe de la nuitée par personne.

J.Mo. avec AFP