BFM Business

Coronavirus: l'AMF rappelle aux entreprises cotées leur devoir de transparence

La Bourse de Paris inchangée à l'aube des premiers résultats américains

La Bourse de Paris inchangée à l'aube des premiers résultats américains - AFP

"Toute connaissance d'un impact important de l'épidémie sur l'activité, la performance ou les perspectives notamment doit être communiquée sans délai", insiste l'Autorité des marchés (AMF), dans un communiqué publié vendredi soir.

L'Autorité des marchés financiers rappelle aux sociétés cotées leur devoir de se montrer transparentes concernant leur exposition aux risques économiques liés à l'épidémie de coronavirus, dans un communiqué publié vendredi soir.

"Toute connaissance d'un impact important de l'épidémie sur l'activité, la performance ou les perspectives notamment doit être communiquée sans délai", dans le but de garantir l'égalité d'accès à l'information par les investisseurs, écrit le gendarme boursier.

"Du fait de l'incertitude quant aux développements futurs de cet épisode, il est recommandé que les émetteurs réévaluent périodiquement son impact connu et anticipé sur l'activité et les perspectives quant à son caractère significatif ou son montant", ajoute le régulateur.

Ainsi, insiste l'AMF, "même en l'absence d'information précise à communiquer, les émetteurs qui communiquent des perspectives 2020 au marché sont invités à indiquer quelles hypothèses ont été retenues dans leur établissement, eu égard aux impacts potentiels de l'épidémie".

Incertitudes et baisses d'objectifs

Du fait de la sensibilité nouvelle de certaines informations (zones géographiques d'activité, de production, de sous-traitance, d'approvisionnement, salariés concernés), il est recommandé aux émetteurs de communiquer ces informations à l'occasion de la présentation de leurs résultats annuels.

Les sociétés cotées ayant clôturé leurs comptes au 31 décembre 2019 doivent déposer avant le 30 avril 2020 leur rapport financier annuel dans lequel doit figurer un volet décrivant les principaux risques et incertitudes auxquels la société est confrontée.

L'AMF indique avoir "échangé ces dernières semaines avec de nombreuses sociétés cotées en amont de la publication de leurs résultats annuels, afin de les inviter à évaluer les conséquences de la situation actuelle et à décider de l'opportunité d'une communication spécifique".

Cette semaine, plusieurs entreprises cotées ont été contraintes de revoir à la baisse certains de leurs objectifs pour 2020 en raison du Covid-19, telles que Bureau Veritas et Danone.

TL, avec AFP