BFM Business

Carlos Ghosn recrute l'ancien patron de Disney pour gérer l'adaptation de son histoire au cinéma

BFM Business

Carlos Ghosn, réfugié au Liban depuis son évasion du Japon, aurait recruté l'ancien président de The Walt Disney Company, Michael Ovitz, pour gérer les demandes d'adaptation de l'histoire de l'ex-patron de Renault-Nissan au cinéma ou en série.

Bientôt un film ou une série "Carlos Ghosn"? Si l'information sur un projet en cours de docu-fiction, de biopic ou de documentaire n'a pas encore été confirmée, le magnat déchu de l'automobile aurait recruté une personnalité de premier plan pour gérer d'éventuelles adaptions pour le grand ou petit écran. D'après Bloomberg, Carlos Ghosn se serait en effet offert les services de Michael Ovitz, qui fut notamment le président de The Walt Disney Company de 1995 à 1997 et est aussi connu en tant qu'agent d'acteurs.

De quoi rembourser une coûteuse évasion?

D'après l'agence de presse américaine qui cite une porte-parole de Carlos Ghosn, Michael Ovitz "aiderait à évaluer les projets", précisant qu'aucune adaptation n'est pour le moment confirmée malgré des discussions entamées avec certains interlocuteurs.

"Un accord avec un studio pourrait être une bonne opportunité financière pour Ghosn, qui a perdu 14 millions de dollars de caution quand il a fui le Japon fin décembre", précise Bloomberg, rappelant que le budget consacré à cette évasion a été estimé à 15 millions de dollars par un expert en sécurité.

Une carrière de grand patron hors normes, une incroyable arrestation au Japon et une évasion inattendue au Liban: la vie de Carlos Ghosn aurait de quoi intéresser de nombreux réalisateurs Depuis son arrivée-surprise à Beyrouth fin 2019, la rumeur monte sur des contacts pris avec des producteurs, jusqu'à avoir été abordée directement par l'ex-patron de Renault-Nissan lors de sa conférence de presse du 8 janvier. 

"“Il n’y a pas de film et de Netflix, il y a beaucoup de mythe, aucun contrat n’a été signé avec Netflix (...) Je ne peux pas parler de ma fuite. Je ne veux pas exposer les gens qui m’ont aidé ni les mettre en danger. Un jour, peut-être, vous connaîtrez la réalité. Dans vingt ans, je pourrai peut-être confirmer ou infirmer ces informations", avait répondu Carlos Ghosn à un journaliste.

Netflix contactée pour un documentaire

Il n’y aurait eu en effet aucun contact direct entre Netflix et Carlos Ghosn. La plateforme de streaming américaine n’a d'ailleurs pas commandé de documentaire ni de série sur l'homme d'affaires aux trois nationalités, brésilienne, libanaise et française. 

En revanche, une société de production qui essaie de réaliser un documentaire sur Carlos Ghosn a bel et bien contacté Netflix, avait-on appris début janvier.

Julien Bonnet