BFM Business

Logements sociaux: ces communes mauvaises élèves

25 communes ne seraient pas les clous.

25 communes ne seraient pas les clous. - Philippe Huguen - AFP

Près de 25 communes ne seraient pas en conformité avec la loi SRU. Des opérations d'envergure vont avoir lieu en octobre.

La loi est claire: les communes de plus de 3.500 habitants doivent se doter d'au moins 25% de logements sociaux d'ici 2025. Pourtant, 25% d'entre elles ne respecteraient pas cette loi. Une liste des mauvaises élèves sera même diffusée d'ici la fin du mois, relève RTL.

Des membres du gouvernement devraient, suite à cette diffusion, intervenir. Mais ce n'est pas tout. Les préfets vont se substituer aux maires et fera jouer le droit de préemption. Il acquerra le bien ou le terrain mis en vente, à la place de l'acquéreur initial, pour en faire un logement social.

Couleurs politiques différentes

Si la liste n'est pas encore connue, RTL précise que les communes épinglées sont de tailles et de couleurs politiques différentes.

" Par exemple, des villes de droite devraient figurer sur cette liste, comme Yerres (Essonne) et Maisons-Laffitte (Yvelines). Mais des communes de gauche seront aussi citées, pour l'essentiel en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, en Île-de-France et Rhône-Alpes."

D. L.