BFM Business

Dubaï fabrique des bureaux en 19 jours grâce à une imprimante 3D

"L'émir de Dubaï, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, a inauguré un bâtiment de 250 mètres carrés intégralement construit via l'impression 3D. Le tout pour un prix quasiment imbattable."

Dubaï est un habitué des projets architecturaux les plus impressionnants. Pour celui-ci, ce n'est pas le bâtiment en lui-même qui va marquer les esprits, mais la manière dont il a été réalisé. Le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, émir de Dubaï, vient en effet d'inaugurer les premiers bureaux au monde intégralement construits grâce à une imprimante 3D.

Et la prouesse technique ne s'arrête pas là, ce bâtiment, destiné à accueillir le musée du Futur, a été construit en 19 jours: 17 pour l'impression 3D des pièces et 2 pour leur assemblage.

Pour réaliser cet exploit, il aura suffi de 7 ouvriers, 10 électriciens et un spécialiste de l'impression 3D. Mais la vraie star de ce chantier était évidemment l'imprimante. Fournie par WinSun, entreprise chinoise partenaire et pionnière dans ce domaine, elle mesure 6 mètres de haut et 32 mètres de long. Couche par couche, elle a imprimé ce bâtiment grâce à un assemblage de béton armé, plastique et plâtre, ainsi que de la fibre de verre. Certains éléments de la plomberie et du système électrique ont également été imprimés en 3D.

Toutes ces pièces ont été imprimés dans une usine, puis acheminés et montés sur le site. Et ce bâtiment de 250 mètres carrés n'aura coûté que 140.000 dollars. Le ministre de l'Innovation, Mohamed Al Gergawi, explique ce prix par une baisse de 80% des coûts de construction et de main d'œuvre générant un gain de 70% du temps de fabrication. L'émirat ne compte pas s'arrêter là. Dubaï voudrait que l'impression 3D des bâtiments représente 25% des constructions d'ici 2030.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
Diane Lacaze