BFM Business

Ce patron a été sauvé par ses salariés

"J'ai jamais vu ça de ma vie", explique ému Marc Ettienne, le fondateur de FPEE, en voyant la mobilisation de ses salariés.

"J'ai jamais vu ça de ma vie", explique ému Marc Ettienne, le fondateur de FPEE, en voyant la mobilisation de ses salariés. - BFMTV

Après avoir cédé le contrôle de leur entreprise à des fonds d'investissement, le fondateur d'une société de fabrication de fenêtres sarthoise et son PDG s'étaient vu évincés. Outrés, leurs salariés et certains clients ont fait le forcing pour obtenir leur réintégration.

"Ce sont de très bons dirigeants, ils ont une équipe qui sait manager". "Il a tout fait pour nous, alors nous ont veut lui faire voir que l'on est tous derrière lui." Pendant 3 jours, plusieurs centaines de salariés de la société FPEE, spécialisée dans la fabrication de fenêtres, ont manifesté leur soutien à l'équipe dirigeante brutalement limogée par leurs nouveaux actionnaires. Des salariés qui ont même su convaincre des clients de rejoindre leur mouvement de protestation. 

Le fondateur de cette société sarthoise, Marc Ettienne et l'ex-Pdg, Cécile Sanz avaient été évincés fin janvier, par un groupe de trois fonds d'investissement devenus majoritaires au capital, à la suite d'une divergence de fond sur sa stratégie financière. 

"je ne pensais pas qu'ils m'adoraient à ce point-là"

Cette mobilisation générale a porté ses fruits. ces patrons vont retrouver leur fauteuil. Un accord a été trouvé mercredi 11 février afin de mettre fin au bras de fer qui avait lieu pour pendre le contrôle de cette entreprise.

"M. Marc Ettienne et Mme Cécile Sanz réintègrent l'entreprise et M. Olivier de la Morinière (le nouveau Pdg) reste au sein du groupe pour mettre en oeuvre l'opération", a indiqué la préfecture de la Sarthe dans un communiqué publié à l'issue d'une conciliation avec les différents acteurs de cette crise et le commissaire adjoint au redressement productif.

"La solution de reprise proposée par les cadres du groupe FPEE et, soutenue par M. Marc Ettienne, a été discutée et agrée par l'ensemble des actionnaires", ajoute le communiqué.

"J'ai jamais vu ça de ma vie", a expliqué, ému, Marc Ettienne à BFMTV. "je suis fier d'eux, je ne pensais pas qu'ils m'adoraient à ce point-là, j'ai vécu un truc extraordinaire" ajoute-t-il heureux que la société qu'il a fondée il y a 30 ans puisse continuer à vivre. Elle fait vivre 650 salariés dont 450 sur le site de la Sarthe.

Antoine heulard et Pierre-Emmanuel Becet avec C.C