BFM Business

Bouygues fait évoluer sa gouvernance

Martin Bouygues prépare sa succession depuis un an.

Martin Bouygues prépare sa succession depuis un an. - JOEL SAGET / AFP

Alexandre de Rothschild va entrer au conseil d’administration du groupe. Martin Bouygues nommera deux de ses enfants dans deux ans.

DaPetit à petit, Martin Bouygues prépare le passage de témoin. Le PDG de Bouygues a annoncé ce jeudi matin la nomination d’Alexandre de Rothschild au conseil d’administration du groupe. "À 65 ans, j’ai moins de facilité à comprendre les évolutions d’un monde en bouleversement, a confié Martin Bouygues jeudi lors de la présentation des résultats. J’ai besoin de m’entourer de gens plus jeunes". Âgé de 36 ans, Alexandre de Rothschild est le fils de David de Rothschild dont Martin Bouygues est proche depuis très longtemps. Une sorte de renvoi d’ascenseur alors que le PDG de Bouygues a été pendant de longues années administrateur de Paris-Orléans, la société regroupant les activités bancaires de la famille Rothschild.

Mais surtout, sa nomination, qui interviendra à l’assemblée générale du 27 avril, remplace le départ de deux administrateurs de poids. Hervé Le Bouc -PDG de Colas- et François Bertière -président de Bouygues Immobilier- vont quitter leur poste. Bouygues répond ainsi à une demande des investisseurs de ne plus avoir de dirigeants du groupe au conseil d’administration.

2022, le grand changement

Enfin, Martin Bouygues a annoncé il y a peu dans le journal interne qu’il installerait une alternance entre ses enfants pour siéger au conseil du groupe. L’an passé, son premier fils Edward, et son neveu Cyril y avaient été nommés comme représentants de la société familiale des Bouygues, qui détient 21% du capital. En 2019, ce sera au tour de ses deux autres enfants, William et Charlotte de prendre le relais pour trois ans.

En septembre dernier, il a nommé deux directeurs généraux délégués: Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, et Philippe Marien, directeur financier. "Cela m’a permis de prendre un peu le large" a confié Martin Bouygues, elliptique. Il devrait transmettre la direction générale du groupe à Olivier Roussat d’ici un an et rester président. Les statuts du groupe lui laissent jusqu'à ses 70 ans pour la présidence, soit 2022. Date à laquelle tous ses enfants auront terminé leur apprentissage dans les instances dirigeantes du groupe. L'heure peut-être de passer définitivement le relais. Martin Bouygues pourra toujours garder un œil sur les affaires familiales en restant au sein de la SCDM, la société familiale qui détient ses 21% de parts dans Bouygues.

Matthieu Pechberty