BFM Business

Bouygues: +32% de bénéfices au deuxième trimestre

Dans les activités de construction, le repli a été de 5% sur les six premiers mois de l'année.

Dans les activités de construction, le repli a été de 5% sur les six premiers mois de l'année. - Flickr cc - Stu Rapley

Le groupe ayant des activités dans le BTP, l'immobilier, les médias et les télécoms enregistre un bénéfice net de 152 millions d'euros sur la période allant d'avril à juin 2016.

Le groupe Bouygues (BTP, immobilier, médias, télécoms) a annoncé mercredi avoir dégagé un bénéfice net de 152 millions d'euros au deuxième trimestre, en hausse de 32%, et a confirmé ses perspectives annuelles.

Avec une rentabilité des activités de construction "attendue en amélioration" à partir de cette année, le groupe diversifié "devrait poursuivre l'amélioration de sa profitabilité en 2016", a-t-il indiqué dans un communiqué.

28 millions de pertes 

Sur le premier semestre en revanche, Bouygues affiche une perte nette de 28 millions d'euros, contre -42 millions un an plus tôt à la même période, en raison de la prise en compte sur le semestre de 149 millions d'euros de charges non courantes. Ces charges, qui concernent "tous les métiers" pour cette première moitié de l'année, s'étaient élevées à 74 millions d'euros sur les six premiers mois de l'an dernier.

En dépit de ces charges alourdies, le résultat opérationnel progresse de 12 millions d'euros à 57 millions d'euros, fait valoir Bouygues. De son côté, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 3% tant au deuxième trimestre, à 8,13 milliards d'euros, que sur le semestre, à 14,67 milliards.

Bouygues Telecom toujours dans le rouge

Dans les activités de construction, le repli a été de 5% à 11,4 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année car l'activité a été affectée par la cession ou l'arrêt d'activités de bitume en Asie et en France chez Colas, qui construit principalement des routes (-179 millions d'euros) et par un effet de change de 153 millions d'euros, dont 65 millions d'euros liés à la dépréciation de la livre sterling.

La filiale Bouygues Telecom a divisé sa perte nette par cinq (-81,8%) au premier semestre, à 12 millions d'euros, contre 66 millions d'euros sur la même période en 2015, grâce à de "bonnes performances commerciales". 

A.R. avec AFP